En tête à coeur

Cheval Pratique - - Culture -

« Le lan­gage du corps pos­sède deux fa­cettes : d’une part la ges­tuelle, d’autre part l’éner­gie qui anime cette ges­tuelle et qui est re­liée à l’in­ten­tion ayant pro­vo­qué l’ex­pres­sion de l’ani­mal. Les che­vaux “lisent” cette éner­gie ap­pe­lée “Chi” dans les tra­di­tions chi­noises (…) Les che­vaux per­çoivent ce Chi à un ni­veau très sub­til et peuvent ain­si sen­tir les in­ten­tions des autres (…) Ce­ci ex­plique, dans une cer­taine me­sure, pour­quoi les che­vaux sont des êtres vi­vants si sen­sibles. » Au­tant vous le dire d’em­blée, l’ou­vrage du Dr Evans, vé­té­ri­naire et concep­trice d’un ou­til pé­da­go­gique de com­mu­ni­ca­tion in­tui­tive, et d’Ines Kai­ser, psy­cho­thé­ra­peute, n’est pas un guide tech­nique pour bien réus­sir ses rênes d’ou­ver­ture ou évi­ter de se ta­per les fesses au trot as­sis ! C’est un tête à coeur avec les che­vaux qu’elles vous pro­posent de réa­li­ser en sui­vant leurs conseils mais aus­si en s’ap­puyant sur les té­moi­gnages et les ob­ser­va­tions de quelques-uns de leurs « pa­tients » hu­mains lors de dif­fé­rents ate­liers qu’elles ont or­ga­ni­sés. « En se connec­tant aux che­vaux, l’être hu­main touche à quelque chose de plus grand que lui, qui est plus sain et qui le re­lie à son âme. » Ap­prendre à connec­ter son coeur à son es­prit est dé­jà, pour les deux au­teures, un préa­lable pour lais­ser émer­ger son dé­sir vis-à-vis de son in­ter­ac­tion avec le che­val. Mais la com­mu­ni­ca­tion in­tui­tive est-elle de l’an­thro­po­mor­phisme ? « La pro­jec­tion est-elle évi­table ? » ré­pondent-elles d’em­blée. Oui, disent les psy­cho­logues en tout genre « par l’aug­men­ta­tion de la conscience qui per­met de se dif­fé­ren­cier d’au­trui. » Com­ment ac­cé­der à l’in­for­ma­tion d’un ani­mal ?, posent-elles en­core comme titre de cha­pitre. Là, ça se com­plique lé­gè­re­ment puisque la com­mu­ni­ca­tion in­tui­tive uti­lise la loi de ré­so­nance à tra­vers les per­cep­tions du corps. Dans le do­maine des émo­tions, cette ré­so­nance se nomme em­pa­thie. « L’em­pa­thie per­met de s’im­pré­gner émo­tion­nel­le­ment de ce qui ha­bite l’ani­mal et de le par­ta­ger. Vous pou­vez uti­li­ser le terme de té­lé­pa­thie, qui cor­res­pond à l’étude du che­min que par­court une per­cep­tion d’un in­di­vi­du à l’autre, en uti­li­sant une sorte d’onde élec­trique. » Un livre pas in­in­té­res­sant, mais à lire bien au calme… F. H. Mar­cher dans les pas du che­val (Sa­gesse ani­male et dé­cou­verte de soi), Dr An­na Evans et Ines Kai­ser. Édi­tions Favre. 208 p. Prix conseillé : 26 €. www.edi­tions­favre.com

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.