Pas­sion d’en­fance

Cheval Pratique - - Élevage Colordream -

« J’ai tou­jours été pas­sion­née sans sa­voir d’où ce­la vient » confie Cé­line Le Jos­sec. Près du domicile fa­mi­lial se trou­vait un her­bage où Gilles Bordes, fi­gure équestre lo­cale, di­ri­geant des écu­ries à Sainte-For­tu­nade (19), met­tait ses pou­li­nières sui­tées. C’est là que Cé­line vit une ju­ment an­glo-arabe pou­li­ner sous ses yeux. « J’avais 13 ans et je cam­pais dans le pré. Jus­qu’à mes 19 ans, où je suis par­tie de chez mes pa­rents, j’al­lais les voir tous les mer­cre­dis, tous les week-ends. » Sans doute cette vo­ca­tion lui vient-elle de cette époque. Son in­té­rêt se porte très tôt sur les che­vaux de cou­leur mais aus­si le pur-sang arabe. Elle entre en Qua­trième au ly­cée agri­cole à Naves (19), puis après une Se­conde gé­né­rale, pré­pare un BEPA. « Il exis­tait bien une sec­tion hip­pique, mais comme l’équi­ta­tion ne me bran­chait pas, je ne l’ai pas in­té­grée. » et de pour­suivre par un bac pro CGEA qui cor­res­pon­dait da­van­tage à ses as­pi­ra­tions fu­tures. Ses études ache­vées, Cé­line a tra­vaillé dans un im­por­tant éle­vage de trot­teurs en Haute-Vienne et puis, en 2003, vint l’ins­tal­la­tion à Sar­ran. L’éle­vage Co­lor­dream n’est pré­sent sur au­cun salon, ni ma­ni­fes­ta­tion de race. La prin­ci­pale rai­son est in­hé­rente au fait que Cé­line est seule à gé­rer ses deux éle­vages, ce qui ne lui laisse pas la dis­po­ni­bi­li­té né­ces­saire pour s’ab­sen­ter. « Lorsque les en­fants (âgés de 5, 9 et 12 ans, ndlr) se­ront grands, je ne dis pas non. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.