Épe­rons ou pas ?

Cheval Pratique - - Le Forum Des Lecteurs -

Amou­reuse des ani­maux et sou­cieuse de leur bien-être, je pra­tique l’équi­ta­tion de­puis neuf ans et me voi­là confron­tée à un cer­tain ni­veau où l’on me de­mande de por­ter des épe­rons. Je suis ré­ti­cente à cette idée et je me pose beau­coup de ques­tions, no­tam­ment sur le bien-être de l’ani­mal. J’ai réa­li­sé de nom­breuses re­cherches mais au­cune n’a pu ré­pondre à ma ques­tion: l’épe­ron ne fait-il pas plus mal à l’ani­mal que le port de la cra­vache? @ Eli­sa Di­marcq

La ré­ponse de Che­val Pra­tique

La cra­vache et les épe­rons sont des aides ar­ti­fi­cielles (les aides na­tu­relles du ca­va­lier étant les mains, l’assiette, les jambes et, quoique contes­tée par­fois, la voix). On de­vrait même pré­ci­ser des aides ar­ti­fi­cielles com­plé­men­taires mais pas obli­ga­toires ! Vous mon­tez de­puis neuf ans, ce qui in­duit que vous avez, nor­ma­le­ment, une maî­trise et une in­dé­pen­dance to­tales de vos aides na­tu­relles : vos mains ne s’ac­crochent pas à la bouche du che­val, vos jambes ne se ba­ladent pas le long des flancs, votre assiette est liante et vous sa­vez dis­so­cier leur em­ploi (« mains sans jambes, jambes sans mains »). Les épe­rons et la cra­vache sont des aides et non des ob­jets de tor­ture ! Les épe­rons cor­rec­te­ment uti­li­sés per­mettent d’af­fi­ner une ac­tion de jambes, par­fois ils peuvent

am­pli­fier une ac­tion, no­tam­ment sur un che­val qui s’est bla­sé aux jambes du ca­va­lier, ce qui ar­rive sou­vent avec des mon­tures d’ins­truc­tion dans les clubs. Ap­prendre à s’en ser­vir fait aus­si par­tie de l’en­sei­gne­ment du ca­va­lier ; si votre mo­ni­teur vous le pro­pose, ce­la si­gni­fie qu’il vous sait ca­pable au­jourd’hui de vous en ser­vir sans faire souf­frir le che­val. De plus, il doit vous conseiller sur le choix du type d’épe­rons à mettre à vos ta­lons. Des épe­rons bien uti­li­sés se­ront tou­jours mieux que de tam­bou­ri­ner sur les côtes du che­val !

Les épe­rons sont certes im­pres­sion­nants, mais, bien uti­li­sés, plus pré­cis et sub­tils que de grands coups de ta­tane dans le ventre…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.