Com­por­te­ment

Les pe­tites ma­nies bi­zarres de nos chats

City Pattes - - CHIENS & CHATS -

Nous ra­me­ner des ani­maux morts

Oh ! Mi­nette a ra­me­né une pe­tite sou­ris ou un oi­seau mort sur notre jo­lie pa­rure de lit toute neuve ! Et puis elle se roule al­lè­gre­ment des­sus his­toire de bien l’écra­ser.

Une théo­rie avance que le chat ne fe­rait qu’imi­ter le com­por­te­ment qu’au­rait une ma­man chat avec ses pe­tits à l’état sau­vage, en ra­me­nant ses proies dans le nid (notre lit). En fait, ils nous prennent un peu pour leur bé­bé et veulent juste nous ai­der à nous nour­rir… Si c’est pas mi­gnon ! On a beau­coup moins en­vie de les gron­der en sa­chant ça.

S’ins­tal­ler confor­ta­ble­ment sur nos vê­te­ments

Je pré­pare ma jo­lie te­nue bien re­pas­sée que je pose sur mon lit… et au re­tour de la douche, il y a comme quelque chose en plus. Un gros chat en boule qui me re­garde avec son air be­ta. C’est ma­lin, main­te­nant il y a plein de poils !

Si votre chat a cette pe­tite ma­nie, c’est juste qu’il se sent en sé­cu­ri­té sur un vê­te­ment qui porte votre odeur… et l’on y dort tel­le­ment bien !

Il se prend pour un ré­veil-ma­tin

Il est 5h du ma­tin c’est le week-end et en­core une fois il se met à miau­ler a tue-tête.

Lors de la sai­son es­ti­vale où le so­leil se lève plus tôt, vous avez peut être pu re­mar­quer ce genre de com­por­te­ment. L’ins­tinct sau­vage de notre chat se ré­veille aus­si et lui donne l’en­vie de chas­ser… ou plu­tôt de man­ger ses cro­quettes, pour les chats d’in­té­rieur. At­ten­tion à ne pas cé­der si­non il risque de prendre cette fâ­cheuse ha­bi­tude et fi­ni les grasses mat !

Nous grif­fer su­bi­te­ment pen­dant un câ­lin

Vous lui ca­res­sez le dos, il ron­ronne de plai­sir et puis su­bi­te­ment Vlan !!! Un bon coup de pattes (sans grif­fure pour les plus chan­ceux). Mais quelle mouche l’a pi­qué ? Et bien il pa­raît que Môs­sieur le chat au­rait at­teint son seuil maxi­mal de ca­resses. C’était bien mais il ne faut pas abu­ser quand même… En gé­né­ral, le chat pré­vient avant de faire ce genre de pe­tite at­taque, pas tou­jours évident d’y faire at­ten­tion. Rai­deur du corps, pu­pilles qui se di­latent, bat­te­ments de la queue sont des signes qui de­vraient vous aler­ter et vous faire ar­rê­ter sur le champ.

Il se lance su­bi­te­ment dans une course folle

Votre chat se met sans pré­ve­nir à cou­rir dans toute la pièce comme Bip-bip pour­chas­sé par un coyote in­vi­sible ? On constate plus sou­vent ce type de com­por­te­ment chez les chats d’in­té­rieur qui ne sortent pas ou très peu. Comme ils se dé­foulent moins, ils ont sou­vent cette pe­tite crise d'hy­per-ac­ti­vi­té qui leur per­met de dé­pen­ser leur trop plein d’éner­gie. Si votre chat le fait trop sou­vent, il faut pen­ser à le sol­li­ci­ter quo­ti­dien­ne­ment par le jeu, ce qui de­vrait cal­mer ses quarts d’heure de fo­lie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.