Jim­my The Bull

City Pattes - - CHIENS & CHATS -

C’est l’his­toire d’un ré­dac-chef d’un site mar­ke­ting de gas­tro­no­mie bré­si­lienne, Ra­fael Man­tes­so qui a un gros-gros-gros cha­grin d’amour. Pour le sur­mon­ter, il se met à réa­li­ser sur les murs blancs de sa mai­son, des por­traits ima­gi­na­tifs met­tant en scène son ado­rable bull ter­rier Jim­my Choo. Grâce aux ré­seaux so­ciaux et à la ma­gie d’in­ter­net, ses illus­tra­tions font le tour du monde ! En 2015, ses cro­quis hu­mo­ris­tiques se sont même re­trou­vés sur des ac­ces­soires haut de gamme de la cé­lèbre marque de sou­liers Jim­my Choo. De­puis, l’illus­tra­teur, lau­réat d’un Web­by Awards en 2016, a ex­po­sé à la Tate Mo­dern Gal­le­ry de Londres et a été pu­blié dans de pres­ti­gieuses re­vues comme The Times, Vogue, The Huf­fing­ton Post, USA To­day et Har­per’s Ba­zaar. Au­jourd’hui, l’ar­tiste pu­blie un livre "A dog na­med Jim­my" com­pi­lant une cen­taine d’oeuvres in­édites toutes aus­si tou­chantes qu’hi­la­rantes. Il nous ra­conte son Jim­my, « the most ama­zing dog in the word ».

• Dé­cri­vez-nous votre pre­mière ren­contre avec Jim­my.

C’était une jour­née ex­tra­or­di­naire ! Nous étions avec mon ex-femme à la re­cherche d’un bull-ter­rier. Quand nous sommes ar­ri­vés chez l’éle­veur, il y avait cinq chiots dont un pas très grand avec des oreilles mar­rons qui est ve­nu im­mé­dia­te­ment nous ac­cueillir. On a tout de suite eu un coup de foudre. C’était Lui, c’était Jim­my !

• Quelle est l’ori­gine de son pré­nom ?

Mon ex-femme qui est sty­liste a choi­si ce pré­nom en hom­mage à sa marque pré­fé­rée de chaus­sures.

• Par­lez-nous de son ca­rac­tère.

Jim­my fait preuve d’un amour in­con­di­tion­nel sans ja­mais rien de­man­der en re­tour. C’est une fon­taine d’amour do­tée d’un ca­rac­tère en or. Mon seul re­gret, qui est ce­lui de tous les pro­prié­taires raides dingues de leurs ani­maux, c’est qu’il ne soit pas im­mor­tel.

• Des pe­tites bê­tises ?

Pas vrai­ment. Il a seule­ment une pe­tite ma­nie qui m’exas­père. Celle de me ré­veiller TOUS les ma­tins à 7 heures pé­tantes même quand je me couche à 4 heures !

• Où pui­sez-vous l’ins­pi­ra­tion de vos illus­tra­tions ?

Pour pas­ser le temps quand je me suis re­trou­vé seul après le dé­part de ma femme, j’ai pris des pho­tos de Jim­my que j’ai en­suite pos­tées sur Ins­ta­gram. Un jour qu’il était en­dor­mi ados­sé au mur blanc de la mai­son, j’ai eu l’idée de prendre un mar­queur pour des­si­ner des scènes com­plè­te­ment dé­ca­lées. J’ai eu alors comme un dé­clic, comme si j’avais tou­jours vou­lu faire du des­sin, de l’art. Un vrai re­tour à la vie ! Mes illus­tra­tions s’ins­pirent de toutes les pe­tites choses que je fais chaque jour, de ma rou­tine quoi !

• Quels sont vos pro­chains pro­jets ?

De­puis le 10 sep­tembre der­nier, Jim­my a sa propre chaine Tube GO Jim­my GO ! www.you­tube.com/user/man­tes­so/fea­tu­red

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.