F

City Ride - - La Une -

aute de place pour les sta­tion­ner, les ci­ta­dins ont ra­re­ment la pos­si­bi­li­té de pos­sé­der plu­sieurs types de vé­lo en fonc­tion de leurs dif­fé­rents usages. Ils leur faut donc un vé­lo po­ly­va­lent ca­pable de se sen­tir aus­si bien à l’aise en ville sur des pe­tits tra­jets que sur des routes de campagne du­rant un ou plu­sieurs jours. Mais sur un marché très seg­men­té par type de pra­tique, il n’est pas tou­jours fa­cile de trou­ver la perle rare. Pour­tant elle existe : c’est le Ran­don­neur Lite de chez Ste­vens. Dis­po­nible en ver­sion cadre mixte ou femme, ce vé­lo pos­sède, sur le pa­pier, toutes les ca­rac­té­ris­tiques né­ces­saires pour ré­pondre aux be­soins des ci­ta­dins aven­tu­riers, à com­men­cer par la po­si­tion de pi­lo­tage. Lé­gè­re­ment por­tée sur l’avant se­lon un angle de 60°, elle as­sure une bonne ef­fi­ca­ci­té de pé­da­lage tout en mé­na­geant le dos du cy­cliste sur les longues dis­tances. Cô­té confort, le vé­lo est dé­nué de toute sus- pen­sion. Pour­tant, la fourche et les bases en alu­mi­nium filtrent re­mar­qua­ble­ment bien les dé­for­ma­tions de la chaus­sée. De ce point de vue-là, nous sommes bluf­fés. Au ni­veau du fonc­tion­ne­ment, le Ran­don­neur se ré­vèle très ré­ac­tif. La ri­gi­di­té du cadre et sa lé­gè­re­té lui per­mettent de ré­pondre ins­tan­ta­né­ment aux sol­li­ci­ta­tions du pi­lote, sans temps de la­tence. C’est vrai­ment agréable et sé­cu­ri­sant ! Au ni­veau de la trans­mis­sion, les concep­teurs ont là aus­si mi­sé sur l’ef­fi­ca­ci­té en op­tant pour un en­semble de 30 vi­tesses Shi­ma­no Deore/SLX à gâ­chettes. Si ce sys­tème de pas­sage de vi­tesses peut dé­sta­bi­li­ser les moins spor­tifs, il a le mé­rite d’être ef­fi­cace et d’of­frir une grande plage de rap­ports. En ville, il im­pose néan­moins d’an­ti­ci­per les ar­rêts pour choi­sir le rap­port adé­quat avant de re­dé­mar­rer ! Au ni­veau du train rou­lant, le Ran­don­neur est équi­pé de pneus Conti­nen­tal of­frant une belle qua­li­té de rou­le­ment. Du coup, au gui­don de ce vé­lo, on prend un réel plai­sir de conduite, et ce, quelle que soit la du­rée de la sor­tie. Et puis, le vé­lo est beau dans sa li­vrée noire mate, ce qui pro­cure une vraie fier­té ! Au ni­veau des équi­pe­ments pé­ri­phé­riques, le Ran­don­neur est très bien pour­vu avec un porte-ba­gages Rack­time com­pa­tible avec toutes sortes d’ac­ces­soires, un éclai­rage fonc­tion­nant grâce au moyeu dy­na­mo si­tué dans la roue avant. Du coup, les feux s’al­lument dès que le vé­lo entre en mou­ve­ment et l’ar­rière reste éclai­ré plu­sieurs minutes à l’ar­rêt. On re­gret­te­ra peut-être l’ab­sence d’un an­ti­vol de cadre, mais en l’oc­cur­rence sa pré­sence ris­que­ra d’alour­dir la sil­houette du Ran­don­neur, vrai­ment bien équi­li­brée. Alors, si vous cher­chez un vé­lo po­ly­va­lent n’hé­si­tez pas, pen­sez au Ste­vens Ran­don­neur Lite !

Ré­ac­tif et vif, le Ran­don­neur pro­cure un vrai plai­sir de conduite…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.