YolZ­gon be­nit’ d| iv s2s r m €,i1 hg

City Ride - - Estival -

élo dhen­trée de vamme de la ca­té­vo­rie ur.aine le je­nitf Z ie nhen est pas pour au­tant un ,élo .as de vam­meg i en croire le ba.ri­cant ce ,élo se pose comme la ,er­sion mo­derne des ,élos trois ,itesses om­ni­préy sents en 2ol­lan­deg :es atouts q des livnes bluides un poids raiy son­na.le et une trans­mis­sion par cour­roie bia.le si­len­cieuse et sans en­tre­tien sans ou.lier le moSeu dS­na­mo de la roue a,ant ’ui com.iné a,ec un pfare ô Ced puis­sant per­met de rou­ler ,isi.le de our comme de nuitg yue de­man­der dhautre ô un ,élo ’ue lhon sou­faite uti­li­ser en mi­lieu ur.ain au ’uo­ti­dien -0té lood le tolS­von je­nitf Z ie sé­duit im­mé­dia­te­ment par la pu­re­té de ses liv­nesg Xci point de bio­ri­tures chest simple et .eaug Ca cou­leur alu du cadre du cintre et des var­dey.oue se marie par­bai­te­ment a,ec le noir de la selle des poiv­nées et des pneus tSpe rou­teg Ln re,ancfe on aime moins lhem­pi­ley ment dhen­tre­toises noires ,isant ô re­faus­ser le poste de pi­loy ta­veg …ien ’ue re­la­ti,ement laid cet em­pi­le­ment per­met néan­moins dhob­brir une po­si­tion de pi­lo­tave des plus avréa.lesg Llle se si­tue ô miyc­fe­min entre la spor­ti,ité et la conduite plus droite im­po­sée par la ,illeg -hest plut0t plai­sant dhau­tant plus ’ue le cintre 5:i Ae­tro­po­lis en borme de A tom.e na­tu­rel­le­ment sous les mainsg Ces poiv­nets ne sont pas cas­sés il nhS a au­cune ten­sion mus­cu­laire in­uti­leg Lt puis en termes de ma­nia.ili­té chest idéal F -on­bor­ta.le mais pas trop larve il per­met de se bau­bi­ler entre les ,oi­tu­resg Ln ce ’ui concerne le com­por­te­ment rou­tier de ce ,élo on ap­pré­cie vran­de­ment la ’ua­li­té du rou­le­mentg Ce ren­de­ment et la dS­na­mi’ue du ,élo sont tout sim­ple­ment .lub­bantsg 1ne consé’uence des vrandes roues de ) pouces mais aus­si de la ri­vi­di­té et de la véo­mé­trie du ca­dreg Ca pré­sence de pneus route :cf al.e Po ad 7î33àew-6 ac­croRt en­core cette ’ua­li­té de rou­la­veg -0té conbort au­tant ,ous le dire tout de vo nous a,ons été lô aus­si .lub­bés q nous ne nous sommes amais sou­ciés des dé­vra­da­tions de la cfaus­séeg e son c0­té le brei­nave eb­bi­cace et sé­cu­ri­sant est as­su­ré par une paire de dis’ues :fi­ma­nog Kotre seul re­vret se si­tue au ni,eau du cfoià de la tran­sy mis­siong :i le rem­pla­ce­ment de la cfaRne par une cour­roie nous sem.le udi­cieuà pour des ’ues­tions dhen­tre­tien et de conbort dhu­ti­li­sa­tion les trois ,itesses nous sem.lent trop us­tesg kant0t on mouy line tant0t on borce F -hest ,rai­ment dom­mave car on lhemmM­ne­rait .ien plus auy de­lô des murs de la ,ille ce je­nitf Z ieN -adre q alu­mi­nium !3!( 5ourcfe q alu­mi­nium krans­mis­sion q :fi­ma­no Keàus e ,itesses 5reins q dis’ues :fi­ma­no té­da­lier q Cas­co w3 dents tneus q :cf al.e Po ad î33àew - :elle q |oSal |es­pi­ro Lclai­rave q a,g Ced sur moSeu dS­na­mo dt7­ru­tear:au 8 gcul­ture,elog­com

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.