Oé vme Jdo­na­lep ngai­si r éuo­no­mier cain ve temhs et san­té

Le vé­lo, Jé­rôme, il connaît ! Ce­la fait 17 ans qu’il uti­lise ce moyen de trans­port au quo­ti­dien. Et ce­la ne fut pas fa­cile tous les jours. Mais les choses évo­luent positivement avec le temps et c’est avec plai­sir qu’il trans­met sa pas­sion à ses deux gar­ço

City Ride - - Tie P4,ciqie E -

Pèe élov …a mba pris trhs geu­nev q lb|,e de .uatre ans y "ais q l'épo.ue c'était en mi­lieu ru­ralf "on e!pé­rience du élo uràain a déàu­té q l'|,e de tS ans et ce­la ne jut pas une si­né­cure y aris n'était pas con…u pour les c’clis­tesf èe re,ard des autres me le ren o’aitv du ,enre J.ubestxce .ubil jout lq ce­luixlq yJv J as rou­ler sur le trot­toir yJ "ais g'ai per­sé érév trou ant du cou­ra,e dans les ras­semà­le­ments de c’clistes pa­ri­siensf 'a ais alors lbim­pres­sion d'ap­par­te­nir q une ja­mille de pion­niers car dans mon en­tou­ra,ev gbé­tais le seul q me dé­pla­cer ain­sif èe élo consti­tue pour moi la clé de la liàer­té ) ge ne jais ga­mais deu! jois de suite le mâme tra­get pour al­ler àos­serf 5u jeu rou,ev ge prends le temps de le er le ne« du ,uix don ajin de contem­pler la ille et les ,ensf Lt puisv ge roule plus ite .ue les au­tosR èes pistes c’claà­lesv mâme sbil reste àeau­coup q jai­rev nous ont ap­por­té plus de sé­cu­ri­té et de conjortf e re,rette guste l'ani­mo­si­té de cer­tains au­to­moài­listes en ers les c’clistes ain­si .u'un man.ue de ci isme Ccomme le sta­tion­ne­ment sur les pistes c’claà­lesv les dis­tances de sé­cu­ri­té non re­specx téesRMf èe ,rand retour de la pe­tite reine dans les menx ta­li­tés et sur la rou­tev ce n'est pas en­core ,a,né y ebest pour cette rai­son .ue ge me proth,e en por­tant un cas.ue Ldoi eit’ Cmer­ci eit’ iide pour cette dé­cou er­teM et des ,antsf 'uti­lise aus­si un ré­tro iseur et ge jais preu e de àeau­coup de i,ilan­cef 5utant de pré­cau­tion .ui jont .uba­prhs çç ans de élo pa­ri­sienv ge n'ai pas eu le moindre ac­ci­dentf Lt pour­tantv il mbar­ri e de rou­ler ite y :es élos 1 ben ai eu plu­sieursv du ieu! élo de mon ,randx­phrev au élo -ol­lan­daisv en pas­sant par le jit­ness et le pi,non ji!ev a ec re­mor.ue en­jant et sih,e en­jant q lba antf "ais au­gourdb-ui ge me suis li­mi­té q deu! ) un :ecat-lon êriàan ioad ( et un 7eàide ( ac-eté suite q des proàlhmes de dosf e roule .uo­ti­dien­ne­mentv .uel .ue soit le tempsf eul le ent peut cal­mer mes ar­deurs y our par­cou­rir mes 3 dmv ge mets une in,taine de minutes alors .uben mé­tro il m'en jaut 0( y Lt mise q part une cre ai­son de temps q autre Cune jois tous les deu! ans yMv gbai ra­re­ment des im­pré us .ui me mettent en re­tardf 5ugourd'-uiv ge trans­mets ma pas­sion q mes deu! enx jants ) le plus geune a sa drai­sienne et le plus ,rand un élo en­jantf Als sba­musent tout en ap­pre­nant q se jaire une pe­tite place dans la illef ur les pistes c’claà­lesv ge goue au c-ien de àer,er sur mon ,rand élov les dan,ers sont nomà­reu!v sur­tout q leur -au­teurf y

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.