Oai­vale dao r He fé­lo mo r se ml i vpre es­der­née ca­si le né­pro L

C’est en sep­tembre 2012, à l’oc­ca­sion des bonnes ré­so­lu­tions de la ren­trée, que Pas­cale Haour a choi­si de tro­quer les trans­ports en com­mun de la ré­gion pa­ri­sienne pour le vé­lo. Un choix qu’elle ne re­grette pas, même si en hi­ver, lors­qu’il fait trop froid,

City Ride - - Uun Pt!qu6uneen -

oil» deuL ans fue bas­cale a op­té pour le élo pour ses dé­pla­ce­ments en illev et elle ne le re­j­rette pas’ Ru­pa­ra antv ! son­jer était illu­soire car c,est tout ba­risv d,est en ouestv fu,il .al­lait tra er­serv soit plus de | Ci­loe m-tres’ kais en ê1|êv un cgan­je­ment pro.es­sion­nel lui a per­mis d,ahor­der la ille au­tre­ment’ à xinf ans de yPy 3 et R pour al­ler tra ailler » «a Aé.en­sev c,est usant non pas pg!si­fue­ment mais mo­ra­le­ment bour­tantv en en­ta­mant ma nou elle acti ité pro.es­sion­nelle du cU­té du ku­sée d,0rsa!v qe n,ai pas pen­sé im­mé­dia­te­ment au élo’ de suis re­par­tie dans le trai­ne­train du yPy as­so­cié » une pe­tite marcge le lonj des fuais’ è Pt puisv proe jres­si ementv l,idée du élo s,est in­si­nuée dans son ese prit’ Pn en dis­cu­tant a ec son heaue.r-re tout d,ahordv un adepte du élo » ba­ris de­puis plus de ê1 ans’ Pt puisv en en­ten­dant par­ler du élo » as­sis­tance’ à in qourv q,ai .ranc­gi le pas Rpr-s m,Jtre ren­sei­j­née au­pr-s d,un re en­deurv q,ai loué un RP pen­dant une fuinKaine de qoursv a.in de oir com­ment ce­la se pas­sait’ è Pt l,eL­pée rience .ut des plus concluantes puis­fuev fuel­fues qours apr-sv bas­cale ac­ge­tait un élo de la mar­fue 5alC­go..’ Au coupv au­qourd,guiv bas­cale cir­cule fuo­ti­dien­ne­mentv dans la se­mai­nev entre xac­gan et le ku­sée d,0rsa!v soit | Cm par qour et un tra­qet de deuL .ois ô2 minutes’ à de l,uti­lise tous les qoursv fu,il pleu e ou fu,il ente’ ”eules la neije et les tem­pé­ra­tures in.érieures » 2Sx m,arrJtent «es qours de heauL tempsv ce­la me per­met d,as­sis­ter au le er du soleil’ oir l,é olu­tion des sai­sons en pas­sant de ant le barc kont­sou­ris est un enc­gan­tee ment’ «es qours de jrand ent et de pluiev c,est moins hu­co­li­fuev mais c,est i i.iant è Pt pour les qours de pluiev bas­cale opte pour une te­nue 7hre­tonne… V ci­ré ma­rinv hé­ret et pan­ta­lon im­per­méahle xe n,est pas tr-s jla­mourv mais c,est e..ica­ceO bour son iti­né­rai­rev bas­cale pri ilé­jie la sé­cu­ri­tév et tant pis si c,est un tout pe­tit peu plus lonj’ à d,em­prunte les iti­né­raires a ec le moins de cir­cu­la­tion pos­sihle et le plus de pistes c!clahles’ de me sens ain­si plus en sé­cue ri­té’ è Pn deuL ans de pra­ti­fuev elle en a par­cou­ru des Ci­lom-tres a ec son 5alC­go.. sur le­fuel elle a ins­tal­lé un pa­nier » l,a ant à pour mon sac » main è et un comp­teur à pour le plai­sir de oir ma itesse’ è Ru­qourd,guiv bas­cale ne .erait pour rien au monde mac­gine ar­ri-re’ à «e élov c,est la li­her­té V tu prends l,air et tu ar­ri es hien ré eillé au hu­reau’ «es contraintes go­rai­resv c,est du pas­sé Pt puis qe peuL m,arrJ­ter et me ja­rer de ant les en­droits oy qe ais tra aillerv sui re des cours ou .aire mes cour­sesO è «e seul re­j­ret de bas­cale ient du .ait fu,elle n,a pas d,es­pace clos pour ja­rer son élo au hu­reau’ Au coupv le élo reste ac­croe cgé sur le trot­toir à ce fui im­pli­fue les qours de pluiev d,a oir de fuoi es­su!er la selle è LE VÉ­LO DE PAS­CALE C’est un Kal­khoff Agat­tu

Il dis­pose de 7 vi­tesses dans le moyeu. Pas­cale a ins­tal­lé un pa­nier avant sur le gui­don et une son­nette digne de ce nom. L’éclai­rage fonc­tionne grâce au moyeu dy­na­mo de la roue avant.

2012.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.