Eblouis­sant !

La vi­si­bi­li­té du cy­cliste est la clé de sa sur­vie en zone pé­ri-ur­baine. Bon­tra­ger l’a bien com­pris et pro­pose au­jourd’hui un feu ar­rière sur­puis­sant of­frant une vi­si­bi­li­té op­ti­male de nuit comme de jour.

City Ride - - BONTRAGER FLARE R TAIL LIGHT -

avec le Flare R, Bon­tra­ger sou-

haite rendre le cy­cliste vi­sible de

nuit… comme de jour. Car 80%

des ac­ci­dents im­pli­quant un cy-

cliste ont lieu de jour. C’est pour cette rai­son

que Bon­tra­ger pro­pose un éclai­rage ar­rière

ul­tra puis­sant.

Ce feu ar­rière dé­livre jus­qu’à 65 Lu­mens.

Li­vré avec sup­port se fixant sur la tige de

selle et une pince per­met­tant de le fixer sur

une sa­coche de selle, le Flare R as­sure la

vi­si­bi­li­té du cy­cliste jus­qu’à 2 km, même de

jour ! son se­cret ? sa puis­sance d’éclai­rage !

il fonc­tionne se­lon 4 modes, deux de jour

(fixe/cli­gno­tant) et les deux mêmes pour la

nuit. seule la puis­sance change. elle se­ra

plus im­por­tante en po­si­tion jour. Bien sûr,

se­lon la puis-

sance uti­li­sée, la

du­rée d’éclai­rage

va­rie de 4h15

(25 Lu­mens fixes

de jour) à 23

heures en mode

flash de nuit.

Une barre lu­mi-

neuse sur l’in­ter-

rup­teur per­met

de sur­veiller l’état de charge de la bat­te­rie.

Vert, c’est plein, rouge ce­la de­vient cri­tique.

Lors­qu’il ne reste plus que 5% de la bat­te­rie,

le Flare R passe au­to­ma­ti­que­ment sur un

mode cli­gno­tant per­met­tant d’être éclai­ré

pen­dant 1 à 2 heures sup­plé­men­taires.

Le Flare se fixe et se re­tire très fa­ci­le­ment

du vé­lo. il ne faut pas plus de 5 se­condes

pour l’ins­tal­ler sur le vé­lo. idem pour le re­ti-

rer et le re­mon­ter chez soi afin de le re­char-

ger sur une prise UsB. Comp­tez 2h30 pour

une charge com­plète.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.