BSG

bi­cy­clette fran­çaise

City Ride - - DOSSIER -

Quel type de voyage ?

On peut dis­tin­guer deux grands

groupes de voya­geurs : les cy­clos

cam­peurs qui voyagent es­sen­tiel­le­ment

en au­to­no­mie et les cy­clistes

“bour­geois” qui ap­pré­cie­ront le confort

d’un bon lit pour ré­cu­pé­rer.

Le cy­clo-cam­peur

C’est un grand voya­geur à vé­lo qui en­tend

pri­vi­lé­gier l'au­to­no­mie et la vie dans la na­ture.

Il voya­ge­ra donc avec sa tente, son sac de

cou­chage et ses ga­melles. C’est la ver­sion la

plus éco­no­mique du voyage puisque le loge

ment ne lui coû­te­ra rien et qu’il cui­si­ne­ra ses

re­pas avec son ré­chaud. Le hic, c’est pour

l’hy­giène ! Il ne trou­ve­ra pas tou­jours des

points d’eau pour se dou­cher. Il pro­fi­te­ra alors

des cours d’eau ren­con­trés pour se la­ver. Ce

type de voyage est sou­vent choi­si par les plus

jeunes, voire des fa­milles dé­si­reuses de vivre

une belle aven­ture hu­maine.

Le cy­cliste “bour­geois”

Voya­geant sans tente, ce voya­geur à vé­lo

s’ar­rête pour la nuit dans des hô­tels ou des

au­berges de jeu­nesses. Le voyage est donc

plus confor­table, mais aus­si plus cher. Ce­la

né­ces­site éga­le­ment une pro­gram­ma­tion plus

pré­cise du pé­riple afin de ré­ser­ver les cham

bres et les re­pas en soi­rée. Sans ma­té­riel de

cam­ping, le cy­cliste sans tente voyage plus

lé­ger et peut mieux ré­cu­pé­rer de ses ef­forts

du jour.

Quel vé­lo choi­sir ?

Le VTT

Le VTT pré­sente l’avan­tage d’être à l’aise sur

tous les ter­rains. Idéal pour se ba­la­der sur

des pistes, il se com­pose d’un cadre ro­buste,

d’une fourche té­les­co­pique et de pneus larges

pour une adhé­rence op­ti­male. Idéal sur les

ter­rains ac­ci­den­tés, son uti­li­sa­tion est plus

usante sur le bi­tume. Si vous voya­gez sur

route, il fau­dra rem­pla­cer les pneus cran­tés

par des gommes plus rou­lantes. L’uti­li­sa­tion

d’un VTT pour un grand voyage né­ces­site de

l’équi­per de porte-ba­gages ar­rière, voire aus­si

avant, de garde-boue et d’em­bout de gui­don

afin de pou­voir chan­ger ré­gu­liè­re­ment de

po­si­tion de pi­lo­tage. La po­si­tion très pen­chée

sur le vé­lo peut ra­pi­de­ment de­ve­nir fa­ti­gante

sur de longs pé­riples.

Notre avis : pour nous, ce n’est pas le vé­lo

idéal. Mais si vous en pos­sé­dez dé­jà un, ce­la

fe­ra l’af­faire moyen­nant quelques adap­ta­tions.

La ran­don­neuse

Pre­mier vé­lo réel­le­ment conçu pour les

voyages à bi­cy­clette. Il s'agit d'un vé­lo de

course do­té d’un cadre en acier so­lide et fa­cile

à en­tre­te­nir et ré­pa­rer. Il re­çoit un gui­don

ty­pé course et la po­si­tion de pi­lo­tage, pen­chée

sur le gui­don, est as­sez spor­tive. Ce type de

vé­lo est gé­né­ra­le­ment ven­du de sé­rie tout

équi­pé pour le voyage au long cours.

Le choix d’un vé­lo doit être gui­dé par l’usage que vous al­lez en faire.

Notre avis : old school, ces vé­los ont une image bien sym­pa­thique

et leur ro­bus­tesse n’est plus à prou­ver. Mais la po­si­tion ne convient

pas à tout le monde.

Le vé­lo trek­king

Comme son nom l’in­dique, ce vé­lo est conçu pour le voyage.

C’est la ver­sion mo­derne de la ran­don­neuse. Sa géo­mé­trie a été

étu­diée pour ap­por­ter un maxi­mum de confort. Sa concep­tion

prend éga­le­ment en compte la so­li­di­té et l’adap­ta­bi­li­té à tous les

ter­rains. La po­si­tion de pi­lo­tage, plus re­le­vée, est vrai­ment conçue

pour le confort du cy­cliste sur de longs tra­jets. Par ailleurs, tout

est pré­vu d’ori­gine pour l’ac­ces­soi­ri­ser en fonc­tion des be­soins

par­ti­cu­liers de chaque cy­cliste. Le choix des pièces du vé­lo offre

un com­pro­mis entre la sim­pli­ci­té (ré­glage et rem­pla­ce­ment ai­sés)

et la qua­li­té (so­li­di­té et lé­gè­re­té).

Notre avis : c’est un in­ves­tis­se­ment, mais il s’agit sans au­cun

doute du type de vé­lo le mieux adap­té au voyage en iti­né­rance.

Le vé­lo pliant

C’est éton­nant, mais les vé­los pliants sé­duisent de plus en plus

de voya­geurs. Ils pré­sentent l’avan­tage de la mo­du­la­ri­té. Ils peu

vent ai­sé­ment se glis­ser dans un train, un bus, voire un avion en

cas de be­soin. On peut aus­si les mon­ter sans pro­blème dans une

chambre d’hô­tel. De plus, les bons vé­los pliants pos­sèdent une

bonne qua­li­té de char­ge­ment.

Notre avis : c’est une so­lu­tion in­té­res­sante à condi­tion de choi­sir

des mo­dèles of­frant de bon dé­ve­lop­pe­ment pour le pé­da­lage.

Voya­ger avec ses en­fants

Plu­sieurs pos­si­bi­li­tés sont à en­vi­sa­ger en fonc­tion de leur âge. Jus­qu’à 5 ans, la re­morque est une bonne idée. Ils peuvent jouer, pro­fi­ter des pay­sages et se re­po­ser… C’est l’idéal. De plus, à par­tir de 3 ans, ils peuvent gé­rer leur hy­dra­ta­tion, la gourde res­tant à cô­té d’eux. Au-de­là de 5 ans, le poids de l’en­fant de­vient une li­mite à l’uti­li­sa­tion de la re­morque. On peut alors re­cou­rir au sys­tème de la troi­sième roue. Il s’agit d’un de­mi-vé­lo, dé­pour­vu de roue avant. Re­lié au vé­lo de l’adulte, ce sys­tème per­met à l’en­fant de pé­da­ler quand il le sou­haite, à son rythme, le pé­da­lier n’étant pas so­li­daire de ce­lui de l’adulte. La li­mite de ce sys­tème vient du fait que l’en­fant ne peut pas être in­dé­pen­dant. Par ailleurs, la barre de trac­tion se fixant sur la tige de selle, ce­la condamne le porte-ba­gages ar­rière. Pour ce­la, mieux vaut adop­ter le sys­tème Fol­low Me, un sys­tème d’at­tache ro­buste per­met­tant de re­lier un vé­lo en­fant à un vé­lo adulte, tout en pro­cu­rant une ex­cel­lente sta­bi­li­té. Le sys­tème d’at­tache du Fol­low Me se fixe sur l’axe de la roue ar­rière du vé­lo adulte, et sur l’axe de la roue avant du vé­lo en­fant, ain­si que sur le tube dia­go­nal de son cadre par un cro­chet préa­la­ble­ment ins­tal­lé. Le vé­lo en­fant est ain­si tou­jours droit. De plus, il est pos­sible de dé­so­li­da­ri­ser le vé­lo pour per­mettre à l’en­fant de pé­da­ler seul.

Pour voya­ger avec ses en­fants, il faut avant tout être pré­voyant ! Ou­tils, ma­té­riel de re­change, trousse de se­cours… rien ne doit être lais­sé au ha­sard.

Le vé­lo ran­don­neur, ici un Trek 920, offre une po­si­tion proche d’un vé­lo de route, mais per­met un usage tout che­min.

Po­si­tion plus as­sise, mais ca­pa­ci­té de char­ge­ment énorme, le vé­lo de trek­king comme ce Ko­ga est fait pour rou­ler long­temps sur la route.

Lé­ger et po­ly­va­lent, le vé­lo pliant est aus­si au­to­ri­sé dans les trans­ports col­lec­tifs.

En re­morque, ou en vé­lo ti­ré, par­tir avec ses en­fants est vrai­ment une ex­pé­rience à vivre !

Par­tir en fa­mille est tout à fait en­vi­sa­geable, avec un peu d’or­ga­ni­sa­tion, et du ma­té­riel adé­quat comme un tan­dem as­so­cié à une re­morque.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.