A nous les p’tites routes du So­leil

« Je vais rou­ler sur les P’tites Routes du So­leil ». A la simple évo­ca­tion de cette idée, vous ima­gi­nez des che­mins de tra­verse gor­gés de lu­mière, loin des grands axes, au bon goût de havre de paix. Et vous avez tout bon ! Ce nou­vel iti­né­raire mi­jo­té par

City Ride - - LA UNE - Texte : Gré­go­ry Cor­de­ro et Ma­nu Dan­jou - Pho­tos : GTA

Avec Ci­ty­ride, par­tez à la dé­cou­verte d’une par­tie de cet iti­né­raire : cap vers la Drôme et les Hautes-Alpes, soit 240 km pen­dant 6 jours à vé­lo élec­trique ! Sui­vez le guide.

Jour 1 Die, pa­ra­dis de la Clai­rette

Le jour se lève sur la ca­pi­tale du Diois, berceau de 4 400 âmes blot­ties

au pied du Mas­sif de Ver­cors. Nour­rie de Clai­rette, d'im­menses pom

miers si­ro­tant l'air su­cré des ver­gers, Die s'éveille dou­ce­ment. Pre­nez

le temps de vous im­pré­gner de la ma­gie des lieux puis, après le

re­pas, to­quez à la porte du Vé­lo­drome. Laurent vous pro­pose un vé­lo

élec­trique do­té d’une bat­te­rie de 400 Wh, par­fait pour par­tir ex­plo­rer

en toute au­to­no­mie et sur 40 ki­lo­mètres le pays Diois. Vous voi­ci sur

la route, la brise es­ti­vale fouet­tant votre vi­sage, votre re­gard s'ar­rête

sur ce cha­mois in­tré­pide s'élan­çant au fond des champs de noyers,

votre nez et vos oreilles sont à l’af­fût des pre­miers champs de la­vande

qui mur­murent un avant-goût de mé­lo­die pro­ven­çale.

Les P’tites Routes du So­leil, c’est l’en­droit par­fait pour une ex­pé­rience de l’iti­né­rance à vé­lo.

Jour 2 Le col de Cabre, aux portes des Hautes-Alpes

Deuxième ma­ti­née au pur jus vi­ta­mi­né de so­leil. En en­trée, le site

du Claps vous tend les bras avec sa ca­val­cade de ro­chers qui fi­nit sa

course dans la ri­vière pé­tillante de la Drôme. De­puis 1442, ce gi­gan

tesque ébou­le­ment a don­né nais­sance à deux lacs gran­dioses, pro

pices à une bai­gnade hors du temps. Ré-en­four­chez les vé­los et cap

vers un ter­ri­toire digne d'une oeuvre d'art

pay­sa­gère : une mo­saïque de champs

de la­vandes po­sée sur un che­va­let ima

gi­naire, ce­lui du pla­teau de Lesches-en

Diois. Les Hautes-Alpes en ligne de mire,

il est temps de prendre des forces pour

le mi­di et re­char­ger vos bat­te­ries au

Chan­te­duc à Beau­rières. Pre­nez en­suite

de la hau­teur vers le col de Cabre, fron

tière ou­bliée de l'an­cien mar­qui­sat de

Pro­vence et du com­té de For­cal­quier. Le

so­leil s'affaisse, et ses re­flets de clé­men

tine drapent le Haut-Buëch d'un du­vet

oran­gé. Il est temps de trou­ver un lieu

pour la nuit : la Font Vi­neuse à Saint

Pierre d'Ar­gen­çon, an­cienne usine d'em

bou­teillage d'eau na­tu­rel­le­ment ga­zeuse ré­no­vée

en mai­son d'hôtes, est l'al­liée idéale pour re­joindre

Mor­phée avant une troi­sième jour­née en­so­leillée.

Jour 3 Les Pays du Buëch

La Pro­vence et les Alpes mé­langent leurs plus beaux

pay­sages au coeur du Buëch, un ter­ri­toire sau­vage

ser­ti de routes se­reines et tran­quilles au par­fum

d'In­to The Wild. Pré­pa­rez-vous à tes­ter votre vé­lo

à "dos d'élé­phants", forme ima­gée pour dé­crire

ces marnes ra­vi­nées de terres noires aux éclats

bleu­tés. Dé­pay­se­ment ga­ran­ti ! Plus loin, de pe­tits

chep­tels d'agneaux en­nuagent de co­ton les prés de

la pai­sible Val­lée de Channe. L'heure du pique-nique

ap­proche et la base de loi­sirs de la Ger­ma­nette est

la bonne adresse pour se dé­tendre. L'après-mi­di,

votre fi­dèle al­lié élec­trique vous condui­ra vers

Serres et ses ve­nelles ac­cro­chées au pi­ton ro­cheux

de la Pi­gno­lette. Le so­leil s'en­lise vers l'ouest, mais

il reste en­core un peu de temps pour re­joindre

Si­got­tier, co­con de 83 ha­bi­tants hé­ris­sé de su­blimes

fa­laises, pa­ra­dis des grim­peurs. Le cré­pus­cule gré-

sille, il est temps de s'ar­rê­ter chez

Da­vid et Agnès à la chambre d'hôtes

du Cha­ne­lou, du cô­té de la Piarre,

dans la désal­té­rante val­lée du torrent

de l'Ai­gue­belle.

Jour 4 Des sources de la Drôme à la val­lée de l'Oule

Les grillons fi­nissent leur con­cer­to

au pied de la Mon­tagne de l'Aup. Il

est l'heure de re­par­tir à l'as­saut d'un

col exal­tant : le Ca­ra­bès. Grâce à

l'as­sis­tance élec­trique, le plai­sir

reste in­tact en sur­plom­bant des pay­sages qui cré­pitent

d'adré­na­line. Une route en bal­con, deux fa­laises impres

sion­nantes, une gar­ni­son de cols oni­riques (Ros­sas, Fays…

) et des bel­vé­dères in­ou­bliables vous at­tendent. C'est le

mo­ment de s'éva­der, de fer­mer les yeux, en s’ar­rê­tant,

et de res­pi­rer à pleins pou­mons. Les P'tites Routes du

So­leil n'ont ja­mais por­té aus­si bien leur nom !

Jour 5 La val­lée de la Roanne

Cette avant-der­nière jour­née vous amène au col de Cha

mauche, porte d’en­trée vers le vil­lage de Saint Na­zaire le

Dé­sert. Po­sé à 550 m d’al­ti­tude, le vil

lage a au­tre­fois abri­té près de 1 200

ha­bi­tants qui vi­vaient en au­tar­cie. Au

jourd’hui, 140 ha­bi­tants font vivre ce

bout de pa­ra­dis, au coeur de pay­sages

où la na­ture se sa­voure avec un N

ma­jus­cule. Des martres aux fau­vettes,

des merles aux bar­beaux, la faune

s’en donne à coeur joie au mi­lieu des

cro­cus, sa­pins et ge­né­vriers qui valsent

à tra­vers les pentes mar­neuses.

Jour 6 Sur les contre­forts du Ver­cors

La boucle est bou­clée ! Le sixième jour dé­marre à Saillans, un des

plus beaux vil­lages de cette aven­ture. Après une bonne nuit au Gîte

de la Roche, dé­am­bu­lez au coeur de ce vil­lage pai­sible. Des fa­çades

aux nuances menthe à l’eau et sau­mon, un pont de pierre qui

cha­peaute la ri­vière Drôme ha­billée d’un bleu la­gon, la dou­ceur de

vivre vi­re­volte à tra­vers les tra­verses. Il est temps de re­joindre Die

par le col de Fon­teuse et ses 500 mètres de dé­ni­ve­lé puis le col la

Croix. Les P’tites Routes du So­leil au fi­nal, c’est l’en­droit par­fait pour

une pre­mière ex­pé­rience de l’iti­né­rance en vé­lo élec­trique ou clas­sique.

Avec tou­jours cette in­des­crip­tible sen­sa­tion de faire corps avec un

seul mot : la li­ber­té.

ITI­NÉ­RAIRE

Jour 1 : Die - Luc en Diois 25 km | Dé­ni­ve­lé : po­si­tif 450 m ; né­ga­tif : 300 m Quit­ter Die en di­rec­tion de Gap (D238). Avant le rond-point, prendre à droite, tra­ver­ser la voie de che­min de fer et le pont de la Griotte. Lon­ger les berges de la Drôme (D244). Au cé­dez-le­pas­sage, juste avant le pont, prendre à gauche et re­joindre Pont-de-Quart. Prendre à gauche la D93, et la pre­mière à droite après le pont di­rec­tion SaintRo­man Châ­tillon en Diois (D539). Avant Châ­tillon en Diois, prendre à droite la di­rec­tion de Re­cou­beau (D140). Avant Re­cou­beau, entre le pont de la SNCF et le pont de la Drôme, prendre à gauche en di­rec­tion de Lu­ze­rand (D181a). Au ni­veau des serres, prendre en épingle à droite pour re­joindre Luc en Diois (point d'eau à Lu­ze­rand si be­soin).

Jour 2 : Die - Saint Pierre d’Ar­gen­çon 40 km | Dé­ni­ve­lé : po­si­tif 950 m ; né­ga­tif : 650 m A Luc en Diois, suivre la D93 en di­rec­tion de Gap. Dans la ligne droite après le Saut de la Drôme, prendre à gauche la D175 en di­rec­tion de Lesches-en-Diois (mon­tée dif­fi­cile). Re­joindre Beau­rières et tour­ner à droite sur la D93 pour l’as­cen­sion du Col de Cabre et re­joindre l’hé­ber­ge­ment de Saint Pierre d’Agen­çons (dans la ligne droite avant le vil­lage).

Jour 3 : Saint Pierre - La Piarre 40 km | Dé­ni­ve­lé : po­si­tif 500 m ; né­ga­tif : 300 m Suivre la D993 et pas­ser le pas­sage à ni­veau pour tra­ver­ser St Pierre d’Ar­gen­çon (D993b). A As­pre­mont, prendre à droite (D1075) puis la pe­tite route à gauche après le pont et l’Eglise (D49). Au Pont de Cha­bes­tan, prendre à gauche (D994) puis tra­ver­ser le pont à droite en di­rec­tion de Sa­vour­non. Res­ter sur la route prin­ci­pale jusque Sa­vour­non (D48 puis D49). A l’école de Sa­vour­non, conti­nuer en face la D21 en di­rec­tion de Serres. Au « drive Pay­san » après le pas­sage à ni­veau prendre à gauche la D1075 (pru­dence) puis à droite tra­ver­ser le bar­rage de Saint Sau­veur et re­joindre Serres à droite par la D50 puis la D994. Au rond-point de Serres, prendre à gauche la D1075 di­rec­tion Gre­noble et tour­ner à gauche avant le pont en di­rec­tion de Si­got­tier la Piarre. Suivre la D27 jusque La Piarre.

Jour 4 : La Piarre - La Motte Cha­lan­con 44 km | Dé­ni­ve­lé : po­si­tif 580 m ; né­ga­tif : 800 m Re­joindre le col de Ca­rabes (D277) puis Val­drome (D106). A Val­drome, prendre le pont à gauche puis à droite en di­rec­tion de Saint Di­zier puis Es­ta­blet (D106). Au car­re­four d’Es­ta­blet, conti­nuer à gauche (D61) vers la Charce et la Motte Cha­lan­con.

Jour 5 : La Motte Cha­lan­con - Saillans 46 km | Dé­ni­ve­lé : po­si­tif 480 m ; né­ga­tif : 780 m De la Motte, prendre la D135 en di­rec­tion de Cha­lan­con et Saint Na­zaire le Dé­sert. Au pas de l’Echelle, prendre à gauche dans l’épingle la D627 et fran­chir le col de Cha­mauche. Après le Ha­meaux des Ubacs, suivre la D271 à gauche qui re­joint éga­le­ment Saint Na­zaire. A Saint Na­zaire, conti­nuer à droite après le pont pour re­joindre le pont de l’es­pe­nel Saillans (D135). Pas­ser le pont de l’Es­pe­nel et re­joindre Saillans par la D93 (pru­dence).

Jour 6 : Saillans Die 46 km | Dé­ni­ve­lé : po­si­tif 1 150 m ; né­ga­tif : 1 000 m Au dé­part de Saillans, prendre la route plein nord en di­rec­tion de Vé­ronne puis Ey­gluy-Es­cou­lin. Cette pre­mière mon­tée par le col de Fon­teuse et ses 500 m de dé­ni­ve­lé se­ra la plus longue. At­ten­tion, la fin du Col se fait sur une piste car­ros­sable : évi­tez les vé­los de route à pneus fins. Les sui­vantes "se li­mitent" à 250 m po­si­tifs avec le col la Croix qui vous mè­ne­ra à St Ju­lien en Quint, puis ce­lui de Ma­ri­gnac qui nous fe­ront alors des­cendre sur Die.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.