Tech­no

soyez in­col­lables sur les vé­los à as­sis­tance

City Ride - - La Une -

Ce­la fait main­te­nant une quin­zaine d'an­nées que les vé­los à as­sis­tance élec­trique ont fait leur ap­pa­ri­tion. Hier, il s'agis­sait sou­vent de bri­co­lages. Au­jourd'hui le dé­ve­lop­pe­ment de dif­fé­rentes tech­no­lo­gies pour pro­po­ser des pro­duits abou­tis per­met de rou­ler en toute quié­tude. Si l'on ne trou­vait à l'époque que des sys­tèmes à mo­teur ar­rière in­cor­po­ré dans le moyeu, on dis­tingue à l'heure ac­tuelle trois types de mo­to­ri­sa­tions dif­fé­rentes avec des cap­teurs à tous les ni­veaux pour vous of­frir une as­sis­tance tou­jours plus pro­por­tion­nelle à votre be­soin.

Le mo­teur cen­tral est clai­re­ment en vogue au­jourd'hui avec trois

ac­teurs ma­jeurs du mi­lieu, vé­ri­tables poids lourds de l'in­dus­trie avec

Bosh, Ya­ma­ha et shi­ma­no. mais ils sont loin d'être les seuls, Panasonic

est en­core bien pré­sent après avoir été pré­cé­dem­ment lea­der du

mar­ché, et l'on trouve éga­le­ment des marques bien connues dans le

mi­lieu du vé­lo à l'ins­tar de tranzX, un équi­pe­men­tier fa­bri­quant à la

base des ac­ces­soires pé­ri­phé­riques tels que gui­dons, blo­cages ra­pides,

tiges de selle… Cer­taines grosses marques de vé­los ont dé­ve­lop­pé

leur propre mo­teur. C'est le cas des im­pulse équi­pant les vé­los du

groupe Der­by (Fo­cus, Kal­khoff et Ga­zelle en ce qui concerne la France).

Le spé­cia­liste de l'élec­tro­mé­na­ger aeG a lui aus­si dé­ci­dé de se lan­cer

sur ce mar­ché por­teur. il a pré­sen­té son mo­teur cen­tral en 2012, mais

la mise sur le mar­ché est sans cesse re­pous­sée. on no­te­ra aus­si sr

sun­tour que l'on connaît sur­tout pour ses fourches sus­pen­dues ou ses

pé­da­liers qui s'est es­sayé sur ce cré­neau, mais sans grand suc­cès.

Le mo­teur cen­tral in­ter­vient di­rec­te­ment sur le pé­da­lier (plus ra­re­ment

sur la chaîne) et re­pré­sente au­jourd'hui le sys­tème idéal pour un Vae.

Le mo­teur Bosch est au­jourd’hui

le pro­duit le plus ré­pan­du dans le VAE. Il s’agit d’un

mo­teur cen­tral.

il offre pour avan­tages prin­ci­paux le fait d'of­frir un bon

équi­libre des masses et d'être mieux ca­li­bré à l'usage vé­lo.

ain­si le pé­da­lier et les cap­teurs sont in­té­grés au bloc

mo­teur, l'élec­tro­nique tra­duit alors dif­fé­rents pa­ra­mètres

- ca­dence de pé­da­lage, puis­sance dé­ve­lop­pée par le cy

cliste, vi­tesse - pour dé­fi­nir la va­leur d'as­sis­tance à four­nir.

La motorisation cen­trale im­pose aux fa­bri­cants de bi­cy

clettes de conce­voir un de­si­gn spé­ci­fique pour le cadre qui

doit com­por­ter une par­tie sup­port mo­teur et l'in­con­vé­nient ma­jeur

reste l'im­pos­si­bi­li­té de dis­po­ser de dé­railleur avant. on doit donc se

conten­ter de vi­tesses à l'ar­rière à l'aide de sys­tèmes à dé­railleur ou

moyeu à vi­tesses in­té­grées. il existe ce­pen­dant sur le Bosch une

al­ter­na­tive per­met­tant de cou­pler une cas­sette 8 à 10 vi­tesses avec

le moyeu sram Dual Drive 3 Pulse si­mu­lant trois pla­teaux qui changent

au­to­ma­ti­que­ment en fonc­tion de la vi­tesse de dé­pla­ce­ment.

en cas par­ti­cu­lier dans la famille des mo­teurs cen­traux, on peut in­té­grer

les sys­tèmes "ca­chés", à l'ins­tar de Gru­ber qui conçoit des mo­teurs se

lo­geant dans le tube de selle et agis­sant di­rec­te­ment sur l'axe de

pé­da­lier via un en­gre­nage. La bat­te­rie est lo­gée sous la selle dans une

sa­coche. Le kit peut se mon­ter sur n'im­porte quel vé­lo non élec­trique.

Mo­teur avant

on les trouve prin­ci­pa­le­ment sur des vé­los pre

miers prix, ceux-ci étant de puis­sance moindre

et par consé­quent moins vo­lu­mi­neux. Le place

ment dans le moyeu avant ne per­met pas de

sor­tir un couple ex­tra­or­di­naire, l'as­sis­tance est

moindre. Le surplus de poids sur l'avant est

ré-équi­li­bré par le poids de la bat­te­rie po­si­tion­née

à l'ar­rière. La conduite ne s'en trouve que peu

af­fec­tée. Ce­pen­dant, si plus de poids si­gni­fie plus

d'adhé­rence, il faut tou­te­fois faire at­ten­tion

lorsque les roues ne sont pas dans l'axe ou sur

route mouillée où l'on peut ris­quer de glis­ser

lé­gè­re­ment lors de l'ar­ri­vée de l'as­sis­tance. autre

in­con­vé­nient, l'im­pos­si­bi­li­té de mon­ter un moyeu

avant à dy­na­mo : il fau­dra uti­li­ser l'éner­gie de la

bat­te­rie pour ali­men­ter les éclai­rages ou mon­ter

des éclai­rages à pile ou bat­te­rie dis­so­ciés. Les

prix sont les plus ac­ces­sibles et c'est com­pa­tible

avec tout type de fourche. Ce sys­tème est bien

adap­té aux vé­los pliants grâce à un en­com­bre­ment mi­nime.

Mo­teur ar­rière

en­core beau­coup uti­li­sé, on ne trou­vait hier qua­si­ment que ce type de

motorisation avec en par­ti­cu­lier le sys­tème ca­na­dien BionX inon­dant

le mar­ché en 2011 et 2012. Prin­ci­pal avan­tage, le mon­tage sur cadre

clas­sique est fa­ci­li­té, les seuls amé­na­ge­ments né­ces­saires se­ront pour

fixer pro­pre­ment la bat­te­rie et la câ­ble­rie. in­con­vé­nients, les masses

moins bien ré­par­ties, le poids est sur l'ar­rière et le fait d'in­té­grer la

motorisation dans le moyeu ar­rière sup­prime la pos­si­bi­li­té d'uti­li­ser

des sys­tèmes de vi­tesses in­té­grées. Là aus­si cer­tains fa­bri­cants de

vé­los ont conçu leur propre sys­tème.

Sou­vent uti­li­sé

sur les vé­los pliants en rai­son de sa com­pa­ci­té, le mo­teur avant de­mande un peu de vi­gi­lance sur

sol mouillé.

Le mo­teur cen­tral est l’idéal lorsque vous choi­si­rez votre VAE car il offre la meilleure ré­ponse à vos sol­li­ci­ta­tions.

Même si les marques

ont fait d’énormes pro­grès en ma­tière d’embonpoint, le

mo­teur ar­rière dés­équi­libre le vé­lo.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.