Les conseils

5 bonnes rai­sons de se mettre au vé­lo

City Ride - - Sommaire -

Toutes les bonnes rai­sons de se mettre au vé­lo ! Et aus­si, quel vé­lo choi­sir, et com­ment trans­por­ter vos en­fants.

Cette an­née, c'est dé­ci­dé, c'est à vé­lo que vous cir­cu­le­rez. Vive le gain de temps, mais pas seule­ment. Fi­ni le trans­port en com­mun sur­char­gé aux heures de pointe, mais plus en­core, c’est votre san­té qui vous re­mer­cie­ra.

1 POUR RES­TER ZEN Fi­ni les ho­raires du ReR à res­pec­ter, les séances de sau­na dans les wa­gons du mé­tro ou la quête sans fin de la place libre pour se ga­rer ! Fi­ni la peur d’ar­ri­ver en re­tard chez la nour­rice ou à la crèche. et puis, du­rant le tra­jet, on se li­bère du stress de la jour­née et on ar­rive plus dé­ten­du à la mai­son.

2 POUr gar­dEr La LignE La pra­tique du vé­lo raf­fer­mit les fes­siers, les ab­do­mi­naux et galbe les gam­bettes puisque l’usage du pe­tit pla­teau dé­ve­loppe les muscles en lon­gueur. Ré­sul­tat : des cuisses fines ! Certes, en ville, l’ef­fort n’est pas très in­tense, mais la dé­pense ca­lo­rique s’élève en­vi­ron à 200 ca­lo­ries par heure, soit un crois­sant. On culpa­bi­li­se­ra moins en cas de pe­tits écarts !

3 POUR PRÉ­SER­VER VOTRE DOS Ac­ti­vi­té "por­tée", le vé­lo ne pro­voque pas de mi­cro­trau­ma­tismes. C'est le mode de dé­pla­ce­ment idéal pour les per­sonnes souf­frant de dou­leurs dor­sales… A condi­tion tou­te­fois d’avoir une bonne po­si­tion, à sa­voir lé­gè­re­ment pen­chée en avant afin de sou­la­ger la pres­sion entre les disques. Votre co­lonne ver­té­brale vous di­ra mer­ci.

4 POUR L’EN­VI­RON­NE­MENT en pre­nant son vé­lo pour les pe­tits tra­jets (< à 10 km) pen­dant un an, on évite l'émis­sion de 500 kg à une tonne de gaz car­bo­nique. On pour­rait res­pi­rer !

5 POUR FAIRE DES ÉCO­NO­MIES Le vé­lo ne coûte pas très cher à l’achat, en com­pa­rai­son d’une voi­ture. en­suite, le frais d’en­tre­tien sont né­gli­geables voire nuls pour ceux et celles qui ont l’âme mé­ca­ni­cienne. Par ailleurs, fi­ni les PV pour sta­tion­ne­ment in­ter­dit et avec un peu de chance vous irez moins sou­vent chez le mé­de­cin. en plus, vous al­lez être in­dem­ni­sés, la loi de tran­si­tion éner­gé­tique obli­geant les en­tre­prises à par­ti­ci­per aux frais de dé­pla­ce­ments des sa­la­riés qui vont tra­vailler à vé­lo !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.