Les bat­te­ries

Tout ce qu’il faut com­prendre, com­bien coûtent-elles ?

City Ride - - Sommaire -

Au­jourd'hui, on trouve en ma­jo­ri­té des bat­te­ries de type li­thium-ion qui rem­placent les an­ciennes gé­né­ra­tions au po­ly­mère ou au plomb, dé­sor­mais in­ter­dites pour des rai­sons éco­lo­giques, mais aus­si de ren­de­ment. les bat­te­ries au li­thium-ion pré­sentent l'avan­tage d'avoir une masse éner­gé­tique éle­vée ain­si que l'ab­sence re­la­tive de ce que l'on ap­pelle l'ef­fet mé­moire : un phé­no­mène chi­mique qui af­fecte les per­for­mances des bat­te­ries si elles ne sont pas com­plè­te­ment dé­char­gées avant d'être re­char­gées. Cet ef­fet concerne es­sen­tiel­le­ment les bat­te­ries au ni­ckel-cad­mium et niMH qui ne sont pas uti­li­sées sur les VAe. l'au­to-dé­charge, c'est-à-dire la perte d'éner­gie sto­ckée sans uti­li­ser la bat­te­rie, est éga­le­ment faible, en­vi­ron moins de 10% par mois.

Les bat­te­ries li­thium-ion ont l'avan­tage de pré­sen­ter le

meilleur rap­port poids/po­ten­tiel élec­trique grâce aux

pro­prié­tés phy­siques du li­thium, et ne né­ces­sitent pas

de main­te­nance par­ti­cu­lière. Par contre, il a été consta­té

que ce type de bat­te­rie vieillit mieux si elles su­bissent

des cycles de charges par­tielles plu­tôt que d'ef­fec­tuer

des cycles com­plets de charge/re­charge.

Les don­nées tech­niques

Lorsque vous ache­tez un VAE, cer­taines marques vous

pro­posent des bat­te­ries autre que celles four­nies d'ori

gine, en met­tant en avant le plus fort am­pé­rage, l'au­to-

no­mie su­pé­rieure, etc… Com

ment bien com­prendre tous

ces chiffres ? Lorsque vous

avez une bat­te­rie de 10 Ah

(am­pères), elle peut dé­li­vrer

10 am­pères pen­dant 1h, ou

20 Ah pen­dant 30 mi­nutes. Un

am­pé­rage éle­vé est donc le

gage d'une au­to­no­mie plus

grande car d'une plus grande

in­ten­si­té. Il faut éga­le­ment

prendre en compte le vol­tage.

Le vol­tage, c'est la ten­sion

dé­li­vrée par votre bat­te­rie ;

celle gé­né­ra­le­ment uti­li­sée sur

les VAE est de 36 V. Pour

connaître la puis­sance de votre

bat­te­rie, mul­ti­pliez la ten­sion (en volt) par l'am­pé­rage

(en am­pères). Exemple : une bat­te­rie de 36V-10Ah peut

four­nir 360 Wh (Watt/heure). Ces dif­fé­rentes don­nées

in­fluent sur le prix de votre VAE et sur ce­lui des bat­te­ries

ven­dues en op­tion ou en rem­pla­ce­ment.

Et l'en­tre­tien dans tout ça ?

Si vous n'uti­li­sez pas votre vé­lo, il faut vé­ri­fier en­vi­ron

tous les deux mois le ni­veau de charge de votre bat­te­rie

afin que celle-ci ne passe pas en-des­sous des 50% de

charge pour op­ti­mi­ser sa du­rée de vie. En-des­sous de

ce seuil, la bat­te­rie perd de ses fa­cul­tés à sto­cker l’élec

tri­ci­té. Pour évi­ter ce genre de désa­gré­ment, bran­chez

la pen­dant 2h30 à 4h, de pré­fé­rence dans une pièce à

tem­pé­ra­ture in­té­rieure am­biante (entre 15 et 30°) pour

ob­te­nir de meilleurs résultats. La du­rée de vie d'une

bat­te­rie va­rie de 500 à 1 000 cycles de charge sur cinq

ans avec une ef­fi­ca­ci­té constante. Au-de­là, cette der­nière

di­mi­nue as­sez si­gni­fi­ca­ti­ve­ment. Sa­chez qu'une bat­te­rie

vieillit même si on ne l'uti­lise pas, et qu'en usage nor­mal,

elle perd en­vi­ron 10% de son au­to­no­mie par an. Entre

chaque sor­tie, re­ti­rez-la du vé­lo si ce­lui-ci est sto­cké au

froid et en­tre­po­sez la bat­te­rie à une tem­pé­ra­ture am

biante car les bat­te­ries n'aiment pas les tem­pé­ra­tures

basses comme trop éle­vées d'ailleurs. In­utile éga­le­ment

de la lais­ser bran­chée en per­ma­nence : ce­la n'aug­mente

pas son au­to­no­mie et peut à l'in­verse, la faire vieillir

pré­ma­tu­ré­ment.

La du­rée de vie d’une bat­te­rie va­rie de 500 à 1 000 cycles de charge sur 5 ans avec une ef­fi­ca­ci­té constante.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.