Quel vé­lo choi­sir ?

C'est la ques­tion de base à se po­ser lorsque l'on dé­cide de se rendre au bou­lot à vé­lo. Ce choix dé­pend de la dis­tance à par­cou­rir, mais aus­si de la te­nue ves­ti­men­taire que vous por­tez et de la pos­si­bi­li­té ou non de se ra­fraî­chir en ar­ri­vant dans vos lo­ca

City Ride - - Les Conseils -

Quel type de cadre ?

Pour la gente fé­mi­nine, le choix se por­te­ra en prio­ri­té sur des vé­los à cadre bas ou mixte. Ain­si, si vous cir­cu­lez en robe ou en jupe, l'en­jam­be­ment s'ef­fec­tue­ra sans pro­blème. Pour les hommes, le choix se por­te­ra sur un cadre à tube su­pé­rieur horizontal ou mixte. Là c'est plus une ques­tion de choix et peut-être d'âge : en ef­fet, plus on vieillit, plus il peut être dif­fi­cile de le­ver la jambe suf­fi­sam­ment haut pour pas­ser au-des­sus de la barre !

Quel type de vé­lo ?

Le vé­lo de ville clas­sique est adap­té au plus grand nombre de cy­clistes ur­bains. Equi­pé en consé­quence (garde-boue, por­te­ba­gages, bé­quille, pare-jupe…), ce vé­lo pos­sède entre 3 et 8 vi­tesses, ce qui le des­tine es­sen­tiel­le­ment pour des tra­jets de 10 km maxi­mum sur des dé­ni­ve­lés plats à moyens. Les mo­dèles do­tés de vi­tesses dans le moyeu offrent l’avan­tage de ne pas dé­railler. Ils né­ces­sitent aus­si moins d’en­tre­tien ! Notre con­seil : op­tez pour un mo­dèle do­té d’un moyeu-dy­na­mo.

Les pliants sont des vé­los com­pacts. Les pe­tites roues ne sont pas tou­jours pro­pices aux longs tra­jets (jus­qu'à 7 km). En re­vanche, ils conviennent à l’in­ter­mo­da­li­té à condi­tion de ne pas être trop lourds et de se plier fa­ci­le­ment.

Le VAE est par­ti­cu­liè­re­ment re­com­man­dé pour les tra­jets su­pé­rieurs à 8 km. Idéal pour af­fron­ter les tra­jets val­lon­nés, il per­met de ne pas ar­ri­ver en sueur sur son lieu de tra­vail. D’une au­to­no­mie moyenne de 45 km, il peut se recharger au bu­reau grâce à sa bat­te­rie amo­vible.

Le fixie s'adresse plu­tôt aux jeunes spor­tifs qui n'ont pas peur d'ap­puyer sur les pé­dales et d'ar­ri­ver un peu trans­pi­rant sur les bancs de la fac ou au bou­lot. Avec une vi­tesse, ils sont donc re­com­man­dés pour les tra­jets jus­qu’à 6 km sans trop de dé­ni­ve­lé. Der­nier point, ce vé­lo est théo­ri­que­ment in­ter­dit dans la cir­cu­la­tion s'il n'est pas do­té de deux freins.

Com­ment trans­por­ter ses af­faires ?

Les étu­diants por­te­ront leur dé­vo­lu sur les sacs Mes­sen­ger ou les sacs à dos, pra­tiques pour trans­por­ter des ca­hiers ou un or­di­na­teur. At­ten­tion ce­pen­dant de choi­sir des mo­dèles étanches pour ré­sis­ter aux pe­tites pluies. Le sac a l’avan­tage de ne pas bou­ger du­rant le tra­jet. En re­vanche, gare à la marque de trans­pi­ra­tion dans le dos et au ni­veau des bre­telles. Un in­con­vé­nient qui ne concerne pas ou peu la be­sace. En re­vanche, on veille­ra à ache­ter un mo­dèle do­té d’une sangle ab­do­mi­nale pour la main­te­nir en place !

Les sa­coches ou pa­niers convien­dront plus aux cy­clistes qui ne veulent res­sen­tir au­cun poids sur le dos lors­qu’ils pé­dalent ou dé­si­reux de ne pas frois­ser leur te­nue. Cer­taines sa­coches se re­tirent fa­ci­le­ment du porte-ba­gages pour se trans­for­mer en jour­née, en sac à main ou sac ban­dou­lière ! De plus, en ren­trant du bu­reau, pa­nier et sa­coche per­mettent le trans­port des courses du soir. At­ten­tion tou­te­fois de ne pas trop char­ger le pa­nier po­si­tion­né à l’avant, ce­la mo­di­fie le com­por­te­ment du vé­lo…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.