R

City Ride - - Essais -

obe noire agré­men­tée de cuir au ni­veau de la selle, du gui­don et du cache-bat­te­rie, pas de doute, l'Over­volt Eden Park n'est pas tout à fait un vé­lo comme les autres. Une im­pres­sion qui va se confir­mer avec l'ob­ser­va­tion at­ten­tive du vé­lo. On y dé­couvre ain­si une al­ter­nance de rayures mates et brillantes au ni­veau de la pein­ture du cadre, des bou­chons de valve en forme de bal­lon de rug­by, de nom­breux rap­pels aux cou­leurs de la marque Eden Park (rose et bleu) sur les jantes et la fourche, sans ou­blier l'ins­crip­tion du nom du mo­dèle au ni­veau du tube su­pé­rieur. Chic et sport sont de mise pour cette ver­sion de l'Over­volt en to­tale adé­qua­tion avec la phi­lo­so­phie de la marque de sports­wear Eden Park. Sur le plan tech­nique, le vé­lo bé­né­fi­cie du sa­voir-faire de la firme La­pierre : cadre dy­na­mique et ra­cé en alu­mi­nium, trans­mis­sion à vi­tesses in­té­grées Nu­vin­ci of­frant une grande plage de rap­ports, des freins à disque hy­drau­liques ef­fi­caces et sé­cu­ri­sants et des roues de 28 pouces adap­tées au ren­de­ment. Au ni­veau de la motorisation, on re­trouve un groupe Bosch Per­for­mance avec une bat­te­rie d'une ca­pa­ci­té de 400 Wh. Comme tou­jours, la sélection du ni­veau d'as­sis­tance s'ef­fec­tue grâce à la com­mande si­tuée à proxi­mi­té de la poi­gnée gauche ou di­rec­te­ment à par­tir de l'écran de contrôle si­tué au mi­lieu du cintre et amo­vible. De cet écran, on com­mande éga­le­ment l'éclai­rage qui fonc­tionne sur la bat­te­rie. On no­te­ra la très belle in­té­gra­tion des phares avant et ar­rière di­rec­te­ment dans les garde-boue ! L'aver­tis­seur so­nore se si­tue au ni­veau des com­mandes gauches et tombe bien sous la main en cas de be­soin. Sur le ter­rain, l'Over­volt Eden park se ré­vèle très agréable à pi­lo­ter. La po­si­tion de conduite, spor­tive, cor­res­pond bien à la phi­lo­so­phie de ce vé­lo. Le cadre dy­na­mique com­pense idéa­le­ment la lé­gère in­do­lence due au mon­tage de roues en 28 pouces qui, de leur cô­té ap­portent un plus en ma­tière de confort. Un atout d'au­tant plus ap­pré­ciable que la selle en cuir, certes très es­thé­tique, se ré­vèle éga­le­ment dure, très dure. Et sa sur­face lisse ne per­met pas au pi­lote de bien sta­bi­li­ser sa po­si­tion. On glisse sans cesse ! Certes, avec le temps, elle va se pa­ti­ner et s'as­sou­plir, du moins si on lui en laisse le temps… La pré­sence de la tige de selle, à sus­pen­sion ré­glable, contre­ba­lan­ce­ra en par­tie la du­re­té glo­bale du vé­lo, à condi­tion de bien la ré­gler. Mais in­dé­pen­dam­ment de cette as­sise un peu trop ferme, l'agré­ment de conduite est bien pré­sent au gui­don de l’Over­volt Eden Park. En ligne droite ou en courbe, il ré­pond à toutes les sol­li­ci­ta­tions quel que soit le type de ter­rain (gou­dron lisse, pa­vés, etc…).

L'Eden Park ré­pond à toutes les sol­li­ci­ta­tions quel que soit le type de ter­rain

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.