Q

City Ride - - Essais -

uand on y re­garde de plus près, il n'est guère fa­cile de trou­ver sur le mar­ché des vé­los à as­sis­tance élec­trique com­pacts sans être pliants. Forte de ce constat, la so­cié­té es­pa­gnole Or­bea a dé­ci­dé d'oc­cu­per le cré­neau avec le Ka­tu-e. et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle le fait avec classe et cou­leurs. Pas moins de huit co­lo­ris sont dis­po­nibles, il y en au­ra pour tous les goûts ! On no­te­ra éga­le­ment la pré­sence d'une ma­gni­fique selle Brooks B68. son seul dé­faut, c'est que neuve, elle glisse et le pi­lote doit sans cesse se re­mettre en po­si­tion. Mais ce­la s'at­té­nue­ra avec la pa­tine. il faut lais­ser le temps au temps ! au ni­veau de la géo­mé­trie, ce n'est pas que sur l'em­pat­te­ment que se fait la dif­fé­rence avec un vé­lo clas­sique (1 100 mm). Le cô­té com­pact du vé­lo émane clai­re­ment de la taille de roues, en 20 pouces. Pour­tant, à l'usage, le vé­lo conserve une bonne sta­bi­li­té. Une ca­rac­té­ris­tique ren­for­cée par les bases de 440 mm, sur­tout à vi­tesse éle­vée. Ces don­nées géo­mé­triques du cadre se ma­rient très bien avec la taille des roues. du coup, le vé­lo offre un com­por­te­ment joueur et sé­cu­ri­sant. il est pré­cis dans ses tra­jec­toires et se laisse me­ner ai­sé­ment par le pi­lote. Cette géo­mé­trie confère éga­le­ment une po­si­tion de conduite agréable, proche de celle d'un vé­lo plus clas­sique. Le corps n'est pas ra­mas­sé sur lui-même, le plai­sir est là. au ni­veau des équi­pe­ments, le Ka­tu-e pré­sente plu­tôt bien sans être ex­cep­tion­nel. Notre ver­sion de test pos­sé­dait une trans­mis­sion Nexus 3 vi­tesses. Fa­cile d'uti­li­sa­tion, elle li­mite néan­moins les plages de pé­da­lage. a l'ave­nir, notre choix se por­te­ra plu­tôt sur la ver­sion do­tée de 8 vi­tesses. Pour le frei­nage, il est équi­pé de freins à disque hy­drau­liques shi­ma­no bien sé­cu­ri­sants : at­ten­tion tou­te­fois de ne pas frei­ner trop bru­ta­le­ment au risque de voir la roue se blo­quer puis dé­ra­per. Le rap­port puis­sance du frei­nage/taille de roues se­rait peut-être à re­voir. Cô­té motorisation, le Ka­tu se dote d'un en­semble Bosch ac­tive Line bien adap­té au vé­lo. ain­si mal­gré les pe­tites roues, le vé­lo avance sans pro­blème et ne né­ces­site pas de re­lances. Pour le confort, l'Or­bea Ka­tu re­çoit une fourche té­les­co­pique Zoom et une tige de selle sus­pen­due. L'en­semble par­vient à gom­mer les pe­tites dé­for­ma­tions de la chaus­sée, mais ce­la de­vient plus dif­fi­cile sur les dé­for­ma­tions plus im­por­tantes, et ce mal­gré les pneus en 2.25 de sec­tion. Mais rien d'in­sup­por­table, sur un tra­jet de 8 km. de fait, ce­la n’en­lève rien au plai­sir de che­vau­cher ce vé­lo com­pact au ca­rac­tère vif et qui peut fa­ci­le­ment se trans­for­mer en uti­li­taire avec un grand pa­nier avant en op­tion.

L’Or­bea Ka­tuE 10 A offre un com­por­te­ment joueur et sé­cu­ri­sant

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.