Le vé­Lo, Une phi­Lo­so­phie de vie

City Ride - - Reportage -

shi­ma­no ne se contente pas de créer des pro­duits pour le vé­lo, shi­ma­no sou­tient le vé­lo dans de nom­breux pays asia­tiques où il est ins­tal­lé. La phrase de Manubu tatakawa ré­sume bien leur phi­lo­so­phie : « nous vou­lons pous­ser les gens à al­ler de­hors tan­dis que nin­ten­do veut les gar­der à la mai­son. » il faut com­prendre que le vé­lo a long­temps été un moyen de trans­port, et qu'avec la ré­vo­lu­tion in­dus­trielle, il a été com­plè­te­ment dé­lais­sé. L'image as­so­ciée de­puis est plus liée au ci­toyen pauvre qui ne peut s'of­frir une voi­ture. Mais pire en­core, la no­tion de faire du vé­lo par plai­sir n'est pas en­core in­té­grée dans cette so­cié­té. C'est pour­quoi shi­ma­no oeuvre pour re­mettre le vé­lo au coeur du dé­ve­lop­pe­ment de la ville, pour des rai­sons éco­lo­gique mais aus­si de san­té. shi­ma­no ré­com­pense ain­si fi­nan­ciè­re­ment ses em­ployés qui viennent à vé­lo (la prime est même plus éle­vée s'ils portent un casque). a son usine d'osa­ka, un tiers des em­ployés vient à vé­lo. en plus de sou­te­nir des pro­jets lo­caux (créa­tion d'évé­ne­ments au­tour du vé­lo comme le shi­ma­no su­zu­ka road, aide à l'ins­truc­tion des en­fants, aide aux dé­ve­lop­pe­ments lo­caux, mise en avant de “hé­ros” lo­caux pour pro­mou­voir le vé­lo au­près des jeunes), il a créé no­tam­ment au Ja­pon mais aus­si à sin­ga­pour des es­paces de dé­cou­verte de la cul­ture cy­cliste. Ce­la passe par le Bi­cy­cling Mu­seum de sa­kai osa­ka, un mu­sée ex­tra­or­di­naire qui re­groupe toute l'his­toire du vé­lo dans le monde. on y trouve cer­tai­ne­ment les plus belles pièces exis­tantes sur la pla­nète comme les pre­mières drai­siennes (exem­plaire en pho­to da­tant de 1813), des grands-bi de 1874 qui trouvent place aux cô­tés de la pre­mière pro­duc­tion ré­vo­lu­tion­naire du shi­ma­no nexave di2 (2007) qui était alors dé­voué au vé­lo ur­bain as­so­cié à des sus­pen­sions et une trans­mis­sion contrô­lée élec­tri­que­ment, mais aus­si le fa­meux pre­mier moyeux à 3 vi­tesses in­té­grées créé par sho­za­bu­ro shi­ma­no dans les an­nées 1950. C'est aus­si ove (op­por­tu­ni­ty va­lue ease), un ma­ga­sin lounge au coeur du quar­tier d'af­faires d'osa­ka (il en existe éga­le­ment un à to­kyo) où tout tourne au­tour du monde du vé­lo. en vé­ri­table lieu de ren­contre, on peut y res­ter des heures à consul­ter de la presse vé­lo, y prendre son thé, ou y dé­ni­cher des bi­blos, et autres goo­dies au­tour du vé­lo, ou trou­ver des vê­te­ments ur­bains dé­diés au vé­lo. Mais le plus bel es­pace se trouve à sin­ga­pour avec le shi­ma­no Cy­cling World. Lo­gé au coeur de l'es­pace dé­dié aux sports, aux co­tés de l'énorme stade de foot, mais aus­si de gym­nases plus mo­dernes et géants les uns que les autres, il est un es­pace tel une bi­blio­thèque où l'on y cultive l'es­prit vé­lo. Confé­rences au­tour du vé­lo, lit­té­ra­tures, ap­pren­tis­sages mé­ca­niques, y sont les maîtres des lieux. Mais pas seule­ment puisque que l'on y trouve éga­le­ment des té­moi­gnages de l'his­toire mé­ca­nique de shi­ma­no avec des vé­los qui se dé­voilent en ti­rant des pla­cards, mais aus­si de la mo­der­ni­té avec évi­dem­ment des dé­mons­tra­tions des pro­duits mo­dernes du Ja­po­nais. toutes ces dé­mons­tra­tions visent à im­pri­mer le vé­lo comme une dé­marche de vie, mon­trer que ce n'est pas rin­gard de faire du vé­lo, et sur­tout de le dis­so­cier de ce qu'il a été au­tre­fois dans les villes asia­tiques, un moyen de dé­pla­ce­ment de pauvres. Certes, shi­ma­no y voit cer­tai­ne­ment son in­té­rêt pour sa marque, en sen­si­bi­li­sant ses consom­ma­teurs fu­turs, mais sin­cè­re­ment, de ce qu'il dé­gage de ces trois lieux, des gens que nous y avons ren­con­trés, on est bien loin de ça. Le vé­lo est une phi­lo­so­phie de vie qu'ils veulent faire par­ta­ger.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.