Frog, le spé­cia­liste du vé­lo en­fant lé­ger

Frog Bikes est une toute jeune so­cié­té an­glaise créée en 2013 et spé­cia­li­sée dans la concep­tion de vrais vé­los d'en­fants adap­tés à leur mor­pho­lo­gie. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce concept sé­duit, la so­cié­té connais­sant une crois­sance très

City Ride - - La Une - www.frog­bikes.fr

La so­cié­té Frog Bikes est née du constat ef­fec­tué par Jer­ry et Shel­ley Law­son, les fon­da­teurs de la so­cié­té, à l’époque où ils com­men­cèrent à ini­tier leurs en­fants à la pra­tique du vé­lo : les mo­dèles de vé­los en­fants n’avaient d’en­fan­tin que le nom. Mais dans la réa­li­té, leur concep­tion n’était que des ré­pliques mi­nia­tures des vé­los des grands. Or, comme le sou­ligne Jer­ry Law­son « les en­fants ne sont pas juste de pe­tits adultes. Ils ont donc des be­soins spé­ci­fiques. » Bi­lan, les vé­los dis­po­nibles sur le mar­ché étaient souvent trop lourds et peu adap­tés à la mor­pho­lo­gie des pe­tits cy­clistes. Ils se sont donc as­so­ciés avec une so­cié­té de de­si­gn an­glaise et une équipe de l’Uni­ver­si­té Bru­nel, spé­cia­li­sée dans la bio­mé­ca­nique du sport, afin de créer des pro­duits spé­ci­fi­que­ment adap­tés aux jeunes cy­clistes. Le ca­hier des charges était donc simple : conce­voir des vé­los lé­gers (un cri­tère in­dis­pen­sable pour un ap­pren­tis­sage plus ai­sé de la bi­cy­clette), avec des ma­ni­velles de pé­da­lier plus courtes, des le­viers de freins fa­ciles à at­tra­per pour des pe­tites mains et des poi­gnées agréables au tou­cher ! Pour ce­la, ils n’ont pas hé­si­té à faire réa­li­ser des études pos­tu­rales avec des pe­tits cy­clistes de tout âge.

Les en­fants ne sont pas de pe­tits adultes. Il leur faut donc des vé­los adap­tés à leurs be­soins spé­ci­fiques…

La gamme des pro­duits Frog est donc ex­clu­si­ve­ment consti­tuée de cadres en alu­mi­nium, plus lé­ger que l’acier. « La lé­gè­re­té du pro­duit est es­sen­tielle pour que les en­fants puissent

maî­tri­ser leur mon­ture sans se lais­ser en­traî­ner par son poids », in­dique Jer­ry Law­son. C’est la clé d’un ap­pren­tis­sage fa­ci­li­té. La gamme est éga­le­ment conçue pour ré­pondre aux be­soins des en­fants en fonc­tion de leur âge. On y trouve donc des drai­siennes, des 20 pouces pour les tout pre­miers ap­pren­tis­sages, mais aus­si des VTC, des mo­dèles route/cy­clo-cross et de piste. Tous ces mo­dèles sont dis­po­nibles dans une grande va­rié­té de tailles pour s’adap­ter aux be­soins des en­fants de 2 à 14 ans. Par ailleurs, sur tous ces vé­los en­fants, les concep­teurs évitent au maxi­mum les équi­pe­ments su­per­flus qui vien­draient in­uti­le­ment alour­dir les vé­los. Ain­si, vous ne trou­ve­rez ja­mais dans la gamme Frog de vé­lo de route avec fourche té­les­co­pique. « Les en­fants, jus­qu’à un cer­tain âge, sont trop lé­gers pour pro­fi­ter des in­té­rêts d’un tel équi­pe­ment » pré­cise Jer­ry Law­son. Par ailleurs, de ré­centes re­cherches ont mon­tré l’in­té­rêt d’adap­ter l’angle du tube de selle et la lon­gueur des ma­ni­velles de pé­da­lier pour per­mettre aux en­fants de pé­da­ler confor­ta­ble­ment et ef­fi­ca­ce­ment. Toutes ces don­nées ont été in­té­grées par les in­gé­nieurs lors de la concep­tion des pro­duits de la gamme Frog. Outre ces avan­cées tech­niques, les concep­teurs prennent soin de sé­duire leur clien­tèle en op­tant pour des cou­leurs vives mais uni­sexes « pour per­mettre aux pa­rents de trans­mettre sans pro­blème les vé­los aux pe­tits frères ou pe­tites soeurs » dit Shel­ley Law­son, di­rec­trice de la so­cié­té, ain­si que deux rayons brillants sur chaque roue, sans ou­blier leur lo­go “Splat”.

Les vé­los sont conçus pour pou­voir se trans­mettre dans une même fra­trie…

Et il sem­ble­rait que cette concep­tion spé­ci­fique de vé­lo en­fant ait ré­pon­du à un vrai vide. De­puis leur lan­ce­ment sur le mar­ché, les ventes des vé­los Frog Bikes ex­plosent, tant en An­gle­terre que dans le reste du monde. Au­jourd’hui, les vé­lo Frog Bikes sont ven­dus par le biais d’un ré­seau de 850 re­ven­deurs in­dé­pen­dants en Grande Bre­tagne et dans 30 autres pays dans le monde. C’est pour ré­pondre à cette hausse conti­nue de la de­mande que la so­cié­té vient d’ou­vrir une toute nou­velle usine en Galles du Sud, un in­ves­tis­se­ment de 1,7 mil­lion de livres (réa­li­sé en col­la­bo­ra­tion avec HSBC et le gou­ver­ne­ment gal­lois) qui abou­ti­ra à terme, à la créa­tion de 50 em­plois. Les pre­miers vé­los « made in Great Bri­tain » se­ront dis­po­nibles à par­tir de cet été. Pour Jer­ry Law­son, fon­da­teur de la so­cié­té, cette nou­velle struc­ture leur per­met­tra de mieux contrô­ler la qua­li­té de la pro­duc­tion. Il pour­suit en ajou­tant que « ce­la nous per­met­tra éga­le­ment d’être plus ré­ac­tifs pour adap­ter nos in­no­va­tions tout en ré­dui­sant notre em­preinte car­bone et en créant des em­plois bé­né­fiques pour l’éco­no­mie an­glaise. » Il ter­mine en ajou­tant que cette pro­duc­tion lo­cale per­met­tra de col­ler plus ai­sé­ment à la de­mande, « chose que nous n’avons pas pu faire en 2015. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.