Le mois der­nier, nous étions au Ja­pon, plus pré­ci­sé­ment du cô­té de Sa­kai, où se trouve la mai­son-mère de l'équi­pe­men­tier Shi­ma­no. Cette fois, di­rec­tion la Ma­lai­sie et Sin­ga­pour pour dé­cou­vrir des usines plus conven­tion­nelles, quoique... Texte : B. La­coste

City Ride - - Shimano -

bus que notre guide lo­cal nous met dans le vif du su­jet : at­ten­tion, ici on ne plai­sante pas. C'est le pays des contra­ven­tions : on tra­verse dans les clous, on ne se dé­vêt pas même s'il fait chaud, on ne crache pas, on ne jette pas de pa­piers au sol, etc... d'ailleurs pour vous mettre dans l'am­biance, au coin des rues on peut trou­ver des pan­neaux an­non­çant le nombre de gens condam­nés ici pour vols, ou autres dé­lits. Le temps de po­ser nos af­faires à l'hô­tel, et nous voi­là par­tis à dé­cou­vrir une ville en ef­fer­ves­cence per­ma­nente, de jour comme de nuit. Le bruit, les buil­dings plus de­si­gn les uns que les autres, le mé­lange entre Oc­ci­dent et Asie, on est vrai­ment loin de la culture zen du Ja­pon de Shi­ma­no. Le len­de­main ma­tin, nous voi­là en di­rec­tion de la Ma­lai­sie voi­sine où Shi­ma­no pos­sède plu­sieurs usines. A peine une cin­quan­taine de ki­lo­mètres à faire en bus. Sin­ga­pour est une île qui est re­liée à son voi­sin par des ponts, et comme pour rap­pe­ler à Sin­ga­pour que la Ma­lai­sie n'est pas une de ses an­nexes, les au­to­ri­tés ma­lai­siennes im­posent quelques règles à son voi­sin riche: la plus ou­ver­te­ment an­non­cée concerne le car­bu­rant. Vu qu'il est moins cher en Ma­lai­sie, on

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.