Re­vient avec nous sur la ge­nèse de ce pro­jet qui ar­rive cou­rant sep­tembre.

City Ride - - Enterprise -

Les pre­mières es­quisses de l’AddBike datent de no­vembre 2014. Il nous au­ra fal­lu presque deux ans pour réa­li­ser la ver­sion qui est com­mer­cia­li­sée de­puis le mois de sep­tembre. entre temps, nous avons beau­coup tra­vaillé pour amé­lio­rer l’AddBike et le rendre en­core plus pra­tique. Ces pro­grès ont no­tam­ment été pos­sibles grâce aux re­tours des tes­teurs de l’ex­pé­ri­men­ta­tion Ad­di­cy­clette en­core en cours, que nous avons lan­cée à Cham­bé­ry, Lyon et Gre­noble. Mer­ci à eux !

C.r. : r.C. :

Au dé­but, nous nous concen­trions ex­clu­si­ve­ment sur le trans­port d’en­fants. Nous avions alors pour idée de fa­bri­quer une pous­sette qui se fixe­rait fa­ci­le­ment sur un vé­lo. C’est en ren­con­trant de nom­breux ac­teurs du monde du vé­lo que nous avons réa­li­sé que nous pou­vions faire bien d’autres choses avec ce châs­sis à deux roues.

C.r. : r.C. : Ci­ty ride : Com­bien de temps s’est-il pas­sé entre les pre­miers coups de crayon et la com­mer­cia­li­sa­tion ? re­naud Co­lin : Quel était votre ca­hier des charges pour ce pro­jet ? Quelles ont été les prin­ci­pales dif­fi­cul­tés ?

Le dé­ve­lop­pe­ment d’un pro­duit in­no­vant comme l’AddBike de­mande beau­coup de com­pé­tences dif­fé­rentes et donc d’ar­gent. Nous avons néan­moins eu la chance d’être très bien ac­com­pa­gnés par l’éco­sys­tème en­tre­pre­neu­riale et par l’ADeMe (Agence de l’en­vi­ron­ne­ment et de la Maî­trise de l’ener­gie). La réus­site de notre cam­pagne de fi­nan­ce­ment par­ti­ci­pa­tif a per­mis de cré­di­bi­li­ser notre pro­duit. Nous re­mer­cions vi­ve­ment les 227 con­tri­bu­teurs sans qui nous n’au­rions sû­re­ment pas pu avan­cer de la même ma­nière.

L’AddBike et les dif­fé­rents mo­dules se­ront dis­po­nibles di­rec­te­ment via notre site In­ter­net, mais éga­le­ment par l’in­ter­mé­diaire de nos dis­tri­bu­teurs, des ma­ga­sins spé­cia­li­sés du monde du vé­lo qui ont été sé­duits par le pro­jet et nous ont sou­te­nu tout au long de la concep­tion du pro­duit.

r.C. : C.r. : r.C. : Où faites-vous pro­duire vos mo­dules ?

L’AddBike et ses dif­fé­rents mo­dules sont fa­bri­qués en France, juste à cô­té de Lyon, à IMeCA. C’est une fi­liale de Mi­che­lin.

C.r. : Quel se­ra le prix de l’AddBike ? s’adapte-t-il à tous les types de vé­lo ? r.C. :

Le châs­sis AddBike se­ra ven­du à 700 €. Il s’adapte sur tous les vé­los avec une fourche à deux bras, soit la ma­jo­ri­té des pro­duits pré­sents au­jourd’hui sur le mar­ché.

C.r. : sur quel mar­ché comp­tez-vous vous im­plan­ter ? r.C. :

Une fois le lan­ce­ment de la com­mer­cia­li­sa­tion réa­li­sé, nous nous fo­ca­li­se­rons tout d’abord sur le mar­ché fran­çais. Nous ai­me­rions par la suite pou­voir pré­tendre à un mar­ché eu­ro­péen. Mais nous al­lons prendre notre temps et voir comment le pro­duit est per­çu dans l’Hexa­gone.

C.r. : Les ac­ces­soires (cha­riot, caisse de trans­port…) se­ron­tils spé­ci­fiques ou suf­fit-il d’ache­ter le sup­port pour adap­ter notre propre cad­die par exemple ? r.C. :

Nous al­lons vendre des pro­duits spé­ci­fiques mais les uti­li­sa­teurs bri­co­leurs pour­ront bien en­ten­du dé­ve­lop­per leurs propres ac­ces­soires. Néan­moins, en ce qui concerne le Car­ry’Shop, les di­men­sions de l’AddBike ne per­met­tront pas de fixer n’im­porte quel cha­riot de course.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.