C’est la ren­trée, et avec elle, l’heure des bonnes ré­so­lu­tions. Et cette an­née c’est dé­ci­dé, vous pas­sez au vé­lo. Mais entre le tra­vail, la fa­mille, les amis et toute les autres charges qui vous in­combent au quo­ti­dien, il n’est pas tou­jours fa­cile de se d

City Ride - - Pratique -

l’exer­cice1 Se rendre au tra­vail à vé­lo est l’une des ma­nières les plus ef­fi­caces d’in­té­grer cette ac­ti­vi­té spor­tive dans des jour­nées dé­jà bien rem­plies. Un des grands bé­né­fices de ce moyen de trans­port re­pose sur le fait que vous ne pas­se­rez plus des heures dans les em­bou­teillages (si vous êtes un(e) adepte de la voi­ture), ou dans l'air vi­cié des trans­ports en com­mun sous-ter­rains. Et sou­vent, vous se­rez sur­pris(es) du gain de temps. Sans comp­ter qu'à vé­lo, on se vide la tête, on ou­blie les sou­cis du quo­ti­dien et c’est plus dé­ten­du que l’on ar­rive à son poste de tra­vail le ma­tin et à la mai­son le soir. De plus, il a été prou­vé que ré­gu­lier sti­mule la fonc­tion cog­ni­tive, ai­guise la mé­moire et amé­liore la per­for­mance glo­bale du cer­veau. Et en plus, il sem­ble­rait que les em­ployés ve­nant tra­vailler à vé­lo prennent moins de congés ma­la­die que les autres. Que de­man­der de plus ? Eh bien un peu d'or­ga­ni­sa­tion quand même, sur­tout si vous ne dis­po­sez pas d'une douche dans votre en­tre­prise. Il fau­dra alors faire des toi­lettes han­di­ca­pés (ils dis­posent gé­né­ra­le­ment d'un la­va­bo) votre QG du ma­tin pour vous re­faire une pe­tite beau­té. Ou­bliez les lin­gettes net­toyantes, elles laissent une pel­li­cule sur la peau qui ne se­ra pas agréable la jour­née. Seul un pe­tit net­toyage au gant s'im­po­se­ra. Donc pré­voir une ser­viette, un haut de re­change, et une paire de chaus­sures en ac­cord avec votre ap­pa­rence ves­ti­men­taire. Les bas­kets, c'est pra­tique pour faire du vé­lo, mais avec un cos­tume ou une robe, ça le fait moins.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.