Créa­trice de Fil Safe, so­cié­té Bags and Bike

City Ride - - Dossier -

Ch­ris­tine Châ­teau n’est pas une no­vice dans la créa­tion d’en­tre­prise. Elle a dé­jà créé une en­tre­prise « dans le sec­teur de la com­mu­ni­ca­tion et de la pro­mo­tion, mon mé­tier de for­ma­tion et d'ex­pé­riences pro­fes­sion­nelles. Néan­moins, c'est en me dé­pla­çant à vé­lo que les pro­blé­ma­tiques me sont ap­pa­rues comme évi­dentes. » Par le terme pro­blé­ma­tique, Ch­ris­tine pense prin­ci­pa­le­ment au pro­blème de trans­port d’ob­jet. « Les pa­niers vé­lo sont gé­né­ra­le­ment trop pe­tits pour y mettre les af­faires de la vie cou­rante, ce qui fi­nit par les abî­mer. » L’autre gros pro­blème concerne quant à lui le manque de vi­si­bi­li­té des

» Ce­pen­dant, ce­la n’em­pêche pas la so­cié­té Bags and Bike de vendre 30% de ses pa­niers à des hommes car le Fil Safe est mixte. d’ailleurs, le de­si­gner du pro­jet est un homme, Oli­vier Huynh. Et si c’est bien Ch­ris­tine Châ­teau qui lui a par­lé de mo­du­la­ri­té et de vo­lume de charge, c'est lui qui a mis en forme le concept. Et notre en­tre­pre­neuse de conclure : « Les femmes ont leur place dans l'uni­vers du vé­lo, mais pas seule­ment. Elles ont leur place dans le sec­teur de l'ac­ces­soire, mais pas que. Le pro­blème n'est pas ce qu'elles font ou peuvent faire, c'est plu­tôt de s'af­fir­mer dans le sec­teur in­dus­triel et ce­lui du cycle, jus­qu'à pré­sent, de­meure très mas­cu­lin. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.