A

City Ride - - Pratique -

l’in­verse des car­go­bikes, les long­tails ont une ap­pa­rence as­sez si­mi­laire aux vé­los stan­dards. La dif­fé­rence vient es­sen­tiel­le­ment de la taille du tri­angle ar­rière et de la lon­gueur des bases. il faut dire que le Ute re­çoit un porte-ba­gages équi­pé d’ori­gine de deux grandes sa­coches et sur le­quel il est en­vi­sa­geable de mon­ter deux sièges en­fants. dans cette confi­gu­ra­tion, les bases ar­rière al­lon­gées ap­portent une sta­bi­li­té bien­ve­nue. Une ca­rac­té­ris­tique d’au­tant plus im­por­tante qu’une fois char­gé (jus­qu’à 80 kg en plus du poids du conduc­teur), le Ute au­ra un centre de gra­vi­té plus éle­vé que ce­lui d’un car­go­bike avec charge sur l’avant. Mon­té au­tour d’un cadre en alu dis­po­nible en tailles S et L, ce vé­lo re­çoit un équi­pe­ment ayant fait ses preuves pour sup­por­ter les contraintes de charge, même si, à vide, le Ute a un poids re­la­ti­ve­ment conte­nu (16,4kg sans les sa­coches ; chaque sa­coche pesant 2,85kg). il pos­sède une trans­mis­sion Shi­ma­no Ace­ra/ deore Sha­dow à 18 rap­ports per­met­tant de faire face aux pe­tits dé­ni­ve­lés même lorsque le vé­lo est char­gé. Le mon­tage de freins à disque consti­tue un bon point pour ar­rê­ter le vé­lo. Au ni­veau de la po­si­tion de pi­lo­tage, ty­pée trek­king, le Ute se ré­vèle plu­tôt agréable. On no­te­ra la pré­sence d’un sta­bi­li­sa­teur de di­rec­tion. Si à faible vi­tesse ce­la rend la di­rec­tion as­sez dure et ré­duit le rayon de bra­quage pour les ma­noeuvres, en vi­tesse de croi­sière, ou lorsque le vé­lo est char­gé, ce­la ne nuit au­cu­ne­ment au pi­lo­tage. Le vé­lo se pose sur une bé­quille cen­trale as­su­rant une bonne sta­bi­li­té. A vide, le Ko­na Ute se pi­lote presque comme un vé­lo clas­sique. il faut juste se sou­ve­nir que l’ar­rière est un peu plus long et évi­ter les vi­rages très ser­rés. Certes, il manque un peu de ner­vo­si­té, mais une fois lan­cé il roule bien. en charge, c’est un peu dif­fé­rent. en pre­mier lieu, il convient de bien équi­li­brer la charge la­té­rale en rem­plis­sant les sa­coches. dans le cas contraire, même po­sé sur sa bé­quille, il risque de bas­cu­ler. Une fois char­gé, mieux vaut évi­ter d’avoir des pas­sages de portes à ef­fec­tuer. Nous l’avons tes­té avec 30 kg de charge et on les sent ! en selle, on sent le poids sur l’ar­rière et le Ute se fait un peu plus pa­taud. Mais grâce à la dé­mul­ti­pli­ca­tion des rap­ports, on par­vient à conser­ver une bonne vi­tesse. il faut juste an­ti­ci­per un peu plus au ni­veau du pi­lo­tage pour com­pen­ser une cer­taine iner­tie. Mais une fois le coup de main pris, on se ver­rait presque dé­mé­na­ger avec ce vé­lo.

Le Ute re­çoit un équi­pe­ment ayant fait ses preuves pour sup­por­ter des contraintes de charge.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.