La Pho­tob io mo­du­la­tion

City Ride - - Sante -

Aus­si ap­pe­lée de­puis 2016 pBM, la pho­to­bio­mo­du­la­tion sti­mule des pro­ces­sus bio­lo­giques au ni­veau cel­lu­laire afin d’op­ti­mi­ser le fonc­tion­ne­ment mus­cu­laire. Son fonc­tion­ne­ment ré­side dans l’ap­pli­ca­tion d’une lu­mière com­po­sée de pe­tites par­ti­cules (pho­tons) qui vont agir au ni­veau des mi­to­chon­dries, et ain­si im­pac­ter po­si­ti­ve­ment sur l’éner­gie né­ces­saire au fonc­tion­ne­ment de la cel­lule, nom­mée Atp. En fonc­tion de leur plage cou­leur, du mode de dé­li­vrance (pul­sé ou conti­nu) et de la puis­sance du flux, ces rayons lu­mi­neux vont pé­né­trer di­rec­te­ment ou in­di­rec­te­ment les dif­fé­rentes couches de la peau jus­qu’à pou­voir at­teindre les cel­lules mus­cu­laires. Ce fai­sant, la lu­mière va per­mettre de pro­duire plus d’Atp, donc plus d’éner­gie, mais aus­si d’ac­ti­ver les mé­ca­nismes de ré­pa­ra­tion an­tiin­flam­ma­toires. pour pro­fi­ter plei­ne­ment de ces bien­faits, il existe au­jourd’hui un dis­po­si­tif por­table, le Life+ SportDe­vice, une in­ven­tion 100% fran­çaise. A uti­li­ser avant et après l’ef­fort, cet ap­pa­reil émet une lu­mière ca­li­brée et pro­gram­mée pour sti­mu­ler le pro­ces­sus na­tu­rel de la ré­gé­né­ra­tion cel­lu­laire. Les pro­grammes durent entre deux et six mi­nutes et per­mettent aux muscles d’en­trer plus vite en ac­tion ou de mieux ré­cu­pé­rer après l’ef­fort.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.