Le de­si­gn à la fran­çaise J

Pe­tit ar­ti­san ins­tal­lé dans les Py­ré­nées-Orien­tales, Ca­mi­nade pro­pose des vé­los en acier réa­li­sés à la main. Pour se dé­mar­quer, Ca­mi­nade n’hé­site pas à pro­po­ser des de­si­gns dé­ca­lés, comme c’est le cas avec le mo­dèle La Grande Motte, qui ne lais­se­ra per­son

City Ride - - Caminade La Grande Motte -

eune marque qui conçoit des vé­los en acier fa­bri­qués en France, Ca­mi­nade a été contac­tée par la ville de la Grande-Motte pour conce­voir le vé­lo qui lui res­semble. Cette com­mune de l’Hé­rault, ca­rac­té­ri­sée par une ar­chi­tec­ture ori­gi­nale, a tou­jours consa­cré une grande place et à la cir­cu­la­tion douce. C’est donc na­tu­rel­le­ment que les res­pon­sables de la mu­ni­ci­pa­li­té se sont tour­nés vers Ca­mi­nade qui pro­pose des vé­los où se mêlent l’in­no­va­tion et la re­cherche de l’es­thé­tisme. Pour conce­voir ce vé­lo, les deux fon­da­teurs de la so­cié­té oc­ci­tane ont col­la­bo­ré avec le de­si­gner Jean-Ga­briel Causse. « J’ai ima­gi­né un vé­lo aux courbes fé­mi­nines qui conserve pour­tant un ca­rac­tère mas­cu­lin, abou­tis­sant à une ligne pure et ra­cée. » Le vé­lo La Grande Motte pré­sente donc un cadre en acier tout en courbe. Le tube cen­tral, en arc de cercle, as­sure une fa­ci­li­té d’en­jam­be­ment alors que les hau­bans et les bases sont réunis dans un seul et même tube for­mant un rond. A l’usage, le vé­lo manque un peu de ri­gi­di­té pour ceux qui veulent vrai­ment le pous­ser. Mais pour des dé­pla­ce­ments ur­bains à al­lure mo­dé­rée, pas de pro­blème. d’au­tant qu’à l’usage, le vé­lo se ré­vèle confor­table avec une bonne ab­sorp­tion des chocs. No­tons, concer­nant ce der­nier point, que le vé­lo re­çoit un gui­don an­ti-vi­bra­tion Ba­ra­mind Bam Ci­ty. Cô­té com­po­sants, les roues de concep­tion fran­çaise de 26” sont mon­tées avec des pneus Hut­chin­son, et un frein à disque à l’avant. Pour le frei­nage ar­rière, c’est un sys­tème de ré­tro­pé­da­lage qui va de pair avec le mo­teur ita­lien Ze­hus Bike+. Ce­la im­plique d’être vi­gi­lant en cours de sor­tie car le ré­tro­pé­da­lage manque de mor­dant et en cas d’ur­gence, il fau­dra bien do­ser le frei­nage de l’avant pour ne pas chu­ter. L’an­ti­ci­pa­tion est de mise ! Concer­nant le Ze­hus, qui in­tègre l’as­sis­tance et la bat­te­rie, il se si­tue dans le moyeu ar­rière et se pi­lote via un smart­phone connec­té en blue­tooth, sur le­quel on au­ra té­lé­char­gé l’ap­pli­ca­tion Bit-Ride. Une fois choi­si le mode d’as­sis­tance (il y en a 6), le té­lé­phone peut se ran­ger dans un sac. inu­tile en ef­fet de le gar­der à por­tée de main puis­qu’il est im­pos­sible de chan­ger le mode d’as­sis­tance en rou­lant. L’ar­rêt est obli­ga­toire lors­qu’on sou­haite mo­di­fier la puis­sance de l’as­sis­tance. Pour ac­ti­ver le mo­teur, il faut dans un pre­mier temps at­teindre la vi­tesse de 10km/h avant d’ef­fec­tuer trois ré­tro­pé­da­lages (donc trois freinages). en­suite on re­part en avant et le mo­teur nous as­siste en dou­ceur. Le pi­lote conserve ain­si toute la sen­sa­tion du pé­da­lage, la fa­tigue et la sueur en moins. Notez que vous pou­vez aus­si com­man­der ce vé­lo sans as­sis­tance. il se­ra alors équi­pé d'un moyeu à vi­tesses au­to­ma­tiques Sram Au­to­ma­tix.

Le Ca­mi­nade joue à fond la carte de l’ori­gi­na­li­té

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.