Et si vous dé­mé­na­giez à vé­lo ?

City Ride - - La Une -

On a tous be­soin, un jour ou l’autre, d’avoir re­cours à des ar­ti­sans, que ce­la soit pour de me­nus tra­vaux de plom­be­rie, de pein­ture voire pour un dé­mé­na­ge­ment. La ré­dac­tion de Ci­ty Ride a dé­ci­dé de mettre en avant ces ar­ti­sans qui ont choi­si d’exer­cer leur pro­fes­sion à vé­lo. Dans ce nu­mé­ro, les dé­mé­na­geurs à vé­lo sont à l’hon­neur.

C’est au Ca­na­da que la pre­mière en­tre­prise de dé­mé­na­ge­ment à vé­lo a vu le jour. Créée en 2008, l’en­tre­prise Myette a fait de­puis de nombreux émules et la France n’échappe pas à ce phé­no­mène. De­puis 2010, plu­sieurs en­tre­prises de dé­mé­na­ge­ment éco­lo­gique ont vu le jour à Pa­ris, Lyon, Rennes, Mar­seille… Outre l’uti­li­sa­tion de vé­los à as­sis­tance élec­trique rac­cor­dés à d’im­po­santes re­morques ca­pables de trans­por­ter jus­qu’à 300 kilos de charge, ces en­tre­prises uti­lisent gé­né­ra­le­ment des car­tons re­cy­clés qu’ils uti­lisent sur plu­sieurs dé­mé­na­ge­ments. Certes, avec ce mode de trans­port, le rayon d’ac­tion est plus ré­duit qu’avec un ca­mion, jus­qu’à 10 ki­lo­mètres maxi­mum. Après, en fonc­tion de la charge à trans­por­ter, ce­la peut du­rer jus­qu’à 5 à 6 heures. Au ni­veau ta­ri­faire, un dé­mé­na­ge­ment éco­lo­gique est entre 25 et 35% moins cher qu’un dé­mé­na­ge­ment clas­sique. Na­tu­rel­le­ment, avec un tel sys­tème de dé­mé­na­ge­ment, la mé­téo joue un rôle es­sen­tiel dans l’or­ga­ni­sa­tion : en cas de pluie, les car­tons risquent d’être dé­trem­pés. Mieux vaut re­gar­der la mé­téo avant de fixer une date ! Alors, pour votre pro­chain dé­mé­na­ge­ment, si votre vo­lume de meuble n’est pas trop im­po­sant (gé­né­ra­le­ment, les en­tre­prises de dé­mé­na­ge­ment à vé­lo s’at­taquent aux sur­faces al­lant du stu­dio au T3 maxi­mum) et que la dis­tance à par­cou­rir ne dé­passe pas les dix ki­lo­mètres, pen­sez au dé­mé­na­ge­ment éco­lo­gique.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.