LES “TRUCS” DE HEY­WOOD

Classic & Sports Car - - ENCHÈRES -

Le mo­teur est la pré­oc­cu­pa­tion prin­ci­pale sur les ver­sions an­ciennes, donc sur­veillez la pres­sion d’huile : une re­cons­truc­tion coûte près de 30 000 €. Ob­ser­vez la te­nue de route : ces voi­tures lourdes sol­li­citent la sus­pen­sion et l’usure de la trans­mis­sion peut faire vi­brer les roues. Les pro­blèmes de rouille des QP III sont sur­tout su­per­fi­ciels. Cor­ro­sion struc­tu­relle rare. Le sys­tème élec­trique est com­plexe et peut donc po­ser pro­blèmes. Vé­ri­fiez que tout fonc­tionne. Les QP IV offrent un rap­port qua­li­té/prix ex­cep­tion­nel. Les ver­sions V8 sont plus ex­ci­tantes, mais plus chères à en­tre­te­nir que les V6. La V8 entre dans l’ère des bran­che­ments sur ap­pa­reil de diag­nos­tic, avec nom­breux témoins d’alerte. A ce prix, vous trou­vez des QP 2003 ou 2004, as­sez abon­dantes. L’en­tre­tien doit être fait par un conces­sion­naire of­fi­ciel ou un spé­cia­liste équi­pé des ap­pa­reils de diag­nos­tic. Bon his­to­rique d’en­tre­tien, sur­tout. La boîte à pa­lettes est le prin­ci­pal dé­faut des QP V (les ver­sions à boîte au­to conven­tion­nelle sont plus chères), avec un em­brayage qui doit être rem­pla­cé tous les 50 000 km en fonc­tion de l’usage. Le V8 est ro­buste et les voi­tures à fort ki­lo­mé­trage sont ac­cep­tables avec un his­to­rique d’en­tre­tien sui­vi, mais toutes les pièces sont chères.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.