1962

Classic & Sports Car - - ENCHÈRES -

L’Au­to­bian­chi était une ver­sion luxueuse de la Fiat 500, des­ti­née à une clien­tèle fé­mi­nine. Pré­sen­tée en 1957 sous la forme d’un cou­pé à toit souple, elle a connu d’autres car­ros­se­ries, dont un ca­brio­let et une pe­tite four­gon­nette. La ver­sion quatre places, la “Quat­tro­pos­ti”, ap­pa­rais­sait au Salon de Ge­nève 1962. Bien que dis­si­mu­lée par un mon­tant de pavillon large, la lu­nette ar­rière était lé­gè­re­ment inversée pour rendre les places ar­rière plus spa­cieuses. La pro­duc­tion s’est ar­rê­tée en 1968, après 68 000 exem­plaires, soit presque deux fois plus que le cou­pé Tras­for­ma­bile qu’elle rem­pla­çait. Ce chiffre n’était rien par rap­port à ceux la Fiat 500, mais l’Au­to­bian­chi en­ri­chis­sait in­dis­cu­ta­ble­ment le bas de la gamme Fiat, qui avait créé cette so­cié­té en 1955 avec Pi­rel­li pour fi­na­le­ment l’ab­sor­ber com­plè­te­ment en 1963. Le saviez-vous ? La Bian­chi­na la plus ven­due a été le break Pa­no­ra­mi­ca, avec 160 000 exem­plaires ; sur cer­tains mar­chés, il était ven­du sous le nom de Fiat.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.