Di­mi­tri Mon­tier

Les ci­tés dis­tor­dues du peintre nor­mand

Classic & Sports Car - - ART AUTOMOBILE -

L’ar­chi­tec­ture et les voi­tures clas­siques font par­tie des su­jets pré­fé­rés de cet ar­tiste ba­sé en Nor­man­die, et il les com­bine as­tu­cieu­se­ment sur une sé­rie de pein­tures spec­ta­cu­laires. La vision de Mon­tier sur le monde, et en par­ti­cu­lier la ville, joue de fa­çon unique sur les pers­pec­tives et les formes, un peu comme les dé­cors ex­pres­sion­nistes du Ca­bi­net du Dr Ca­li­ga­ri.

Que ce soit Brook­lyn la nuit ou une sta­tion-ser­vice d’au­to­route, il par­vient à trom­per l’oeil en mul­ti­pliant les lignes de fuite : “La pers- pec­tive conven­tion­nelle est trop ré­duc­trice, donc je prends un plai­sir sub­til à la dé­for­mer dans un res­pect to­tal de ses règles, et à créer mon propre pay­sage ur­bain, dis­tor­du. Je vois les villes comme un fan­tas­tique champ de créa­tion et, pour moi, l’ar­chi­tec­ture est le plus mo­nu­men­tal et le plus noble des arts. Au­cun autre do­maine n’exerce une telle in­fluence sur la cul­ture, l’his­toire et l’iden­ti­té d’un lieu.”

Jour ou nuit, en toute sai­son, Mon­tier aime se ba­la­der dans les zones ha­bi­tées, à la re­cherche d’ins- pi­ra­tion. Ha­bi­tant la Nor­man­die, ses oeuvres in­tègrent Caen et Le Havre, mais ses com­po­si­tions les plus im­pres­sion­nantes comptent New York, Pa­ris et Lille : “Je n’ai pas en­core peint Londres, qui fe­rait un su­perbe su­jet.”

Mon­tier aime des­si­ner de­puis son en­fance. “Mon père ne s’in­té­res­sait pas à l’art et n’ai­mait pas que je des­sine dans mes ca­hiers d’éco­liers. A 15 ans, j’ai dé­cou­vert les tra­vaux de Jacques Ta­ti et son style a été une ré­vé­la­tion ma­jeure. Rien n’a pu alors m’ar­rê­ter et j’ai étu­dié les arts gra­phiques, mais je vou­lais de­ve­nir peintre. Mes ré­fé­rences ar­tis­tiques vont d’Utrillo à Ed­ward Hoo­per et Ri­chard Estes, mais j’aime aus­si les films d’ani­ma­tion. Dans mes pein­tures pa­no­ra­miques, j’es­saye de créer une at­mo­sphère par­ti­cu­lière, en par­tie ins­pi­rée par le ci­né­ma.”

Les voi­tures his­to­riques ap­pa­raissent ré­gu­liè­re­ment dans les villes de Mon­tier, ex­po­sées cette an­née à Ré­tro­mo­bile. La DS de Flami­nio Ber­to­ni est évi­dem­ment un su­jet, mais il a d’autres voi­tures de pré­di­lec­tion comme les Buick Ri­vie­ra deuxième gé­né­ra­tion ou la Lam­bor­ghi­ni Es­pa­da : “M’in­ter­ro­ger sur ma voi­ture pré­fé­rée est comme de­man­der à une femme de choi­sir son cho­co­lat fa­vo­ri !”

MW

Plus d’in­for­ma­tions sur http://mon­tier.in­fo, ou en­voyez un e-mail à mon­tier-ar­tis­te­peintre@orange.fr.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.