Pi­geon vole!

Connaissance de la Chasse - - Courrier -

Jeune chas­seur, et ré­cem­ment abon­né à votre re­vue, la sai­son pas­sée j’ai eu l’oc­ca­sion de chas­ser le pi­geon ra­mier chez un ami du Nord. Afin de leur­rer les co­lom­bi­dés, ce­lui-ci uti­lise à la fois des formes plas­tiques et des ap­pe­lants vi­vants. Ce mode de chasse m’in­té­resse par­ti­cu­liè­re­ment et je sou­hai­te­rais m’équi­per. Tou­te­fois, il sem­ble­rait que la lé­gis­la­tion dif­fère se­lon les ré­gions. Pou­vez-vous m’éclai­rer sur le su­jet ? » Fré­dé­ric Rous­sard, Tou­louse (Haute-Ga­ronne)

L’uti­li­sa­tion d’ap­pe­lants ar­ti­fi­ciels n’est sou­mise à au­cune ré­gle­men­ta­tion par­ti­cu­lière, et est ain­si au­to­ri­sée sur l’en­semble de l’Hexa­gone. L’em­ploi d’ap­pe­lants vi­vants obéit, quant à lui, à cer­taines règles, et dé­pend éga­le­ment du lieu de chasse sur le­quel vous of­fi­ciez. L’ar­ticle 4 de l’ar­rê­té du 4 no­vembre 2003, mo­di­fié par l’ar­rê­té du 19 mars 2014 (www.le­gi­france.gouv.fr), liste ain­si les départements dans les­quels est au­to­ri­sé l’em­ploi de pi­geons do­mes­tiques et de pi­geons ra­mier vi­vants, voire dans de plus rares cas (dont la Haute-Ga­ronne) de pi­geons co­lom­bins. Tou­te­fois, quelle que soit l’es­pèce de co­lom­bi­dés uti­li­sée, et quel que soit le dé­par­te­ment concer­né, sa­chez qu’il est in­ter­dit d’aveu­gler ou de mu­ti­ler ces ap­pe­lants.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.