Moins de pré­lè­ve­ments, moins de chas­seurs

Connaissance de la Chasse - - De Slikke Et De Schorre -

En at­ten­dant les ré­sul­tats de la pro­chaine en­quête na­tio­nale sur les ta­bleaux de chasse (ba­sée sur un échan­tillon de 6000 chas­seurs) pour la sai­son 20132014 qui se­ront pu­bliés au dé­but de l’an­née 2015, voi­ci quelques grandes lignes des der­nières en­quêtes dé­cen­nales. « Le pré­lè­ve­ment cu­mu­lé des deux es­pèces de bé­cas­sines chas­sées en France a été es­ti­mé pour la sai­son de chasse 19981999 à 274910 bé­cas­sines des ma­rais et 49640 bé­cas­sines sourdes, soit un to­tal de 324550 oi­seaux, in­dique l’Oncfs. Le pré­lè­ve­ment a di­mi­nué de moi­tié par rap­port à l’en­quête réa­li­sée en 1983-1984, mais pour un ef­fec­tif de chas­seurs in­fé­rieur de 23 %. » Pour ex­pli­quer cette baisse, l’Of­fice avance plu­sieurs hy­po­thèses : « Une moindre fré­quen­ta­tion du ter­ri­toire na­tio­nal au ni­veau spa­tial et tem­po­rel de l’oi­seau, liée à la di­mi­nu­tion de la ca­pa­ci­té d’ac­cueil suite à une plu­vio­mé­trie au­tom­nale faible et à une dé­gra­da­tion des zones hu­mides. L’hy­po­thèse d’une di­mi­nu­tion des po­pu­la­tions est éga­le­ment en­vi­sa­geable. » Les départements cô­tiers de la Manche et de l’At­lan­tique par­ti­cipent à pro­por­tion de 70 % du ta­bleau na­tio­nal. Les départements de l’Hé­rault, des Bouches-du-Rhône et du Can­tal té­moignent éga­le­ment de l’exis­tence d’axes de mi­gra­tion se­con­daires plus orien­taux. Rap­pe­lons en conclu­sion que si le chas­seur pré­lève, c’est aus­si le pre­mier à per­mettre la sur­vie de l’oi­seau en pré­ser­vant mas­si­ve­ment son en­vi­ron­ne­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.