LE MUNT­JAC ou cerf aboyeur ou munt­jac de Reeve

Mun­tia­cus ree­ve­si

Connaissance de la Chasse - - Trophée -

Chas­sable

Ob­ser­va­tion : le munt­jac dit de Chine est le plus connu du genre car il a été in­tro­duit en An­gle­terre et au Pays de Galles, au dé­but du XIX siècle, où il abonde et se fait tou­jours chas­ser. En France, quelques cas de col­li­sions laissent à pen­ser que des ani­maux s’échappent de parcs (Côte-d’Ar­mor et Indre). Clas­si­fi­ca­tion : fa­mille des cer­vi­dés, sous-fa­mille des Mun­tia­ci­nés, genre Mun­tia­cus. Nous comp­tons 5 es­pèces de munt­jac sub­di­vi­sées en 15 sous-es­pèces. Des­crip­tion : petit cer­vi­dé pri­mi­tif. Il porte des bois courts, jus­qu’à 15 cm, se cour­bant vers l’in­té­rieur, en­ri­chis d’un seul an­douiller, et s’éle­vant à par­tir de pi­vots par­ti­cu­liè­re­ment longs. Les ca­nines su­pé­rieures du seul mâle at­teignent 2-4 cm. Poids : 10-18 kg. Il aboie tel le che­vreuil, et pos­sède des lar­miers tel le cerf. Ré­par­ti­tion : Asie du Sud-Est (contre­forts de l’Hi­ma­laya, Inde, pé­nin­sule in­do­chi­noise, sud-ouest de la Chine, In­do­né­sie). Ha­bi­tat : fo­rêts.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.