Triste fin pour Sa­tao

Connaissance de la Chasse - - Étranger -

Âgé d’en­vi­ron 45 ans, connu et ad­mi­ré par des mil­liers de vi­si­teurs, l’élé­phant que ses pro­tec­teurs avaient bap­ti­sé « Sa­tao » et qu’ils consi­dé­raient comme l’un des plus vieux de son es­pèce à l’état sau­vage sur le con­tinent afri­cain a suc­com­bé, cou­rant mai 2014, dans la ré­serve de Tsa­vo, aux flèches em­poi­son­nés des bra­con­niers. Por­teur de dé­fenses gi­gan­tesques, le pa­chy­derme a été re­trou­vé, en juin, la face dé­cou­pée. Il a ce­pen­dant été iden­ti­fié for­mel­le­ment grâce aux contours de ses oreilles. Cette dis­pa­ri­tion sur­vient alors que le bra­con­nage pour l’or blanc ne cesse d’aug­men­ter dans de nom­breux pays d’Afrique. De­puis, nous avons ap­pris que 228 pointes en­tières et 74 pièces tron­çon­nées avaient été dé­cou­vertes dans un en­tre­pôt de la ville ké­nyane de Mom­ba­sa. Nous ne sa­vons pas si les dé­fenses de « Sa­tao » fai­saient par­tie du lot.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.