In­chan­gé nous dit-on

Connaissance de la Chasse - - On En Parle -

Le dé­cret du 23 mars 2012, dans son ar­ticle 3 du Code de l’en­vi­ron­ne­ment, dé­fi­nit comme suit les mo­tifs de clas­se­ment des es­pèces nui­sibles : « Le mi­nistre ins­crit les es­pèces d’ani­maux […] pour l’un au moins des mo­tifs sui­vants : 1) dans l’in­té­rêt de la san­té et de la sé­cu­ri­té pu­bliques. 2) pour as­su­rer la pro­tec­tion de la faune et de la flore. 3) pour pré­ve­nir des dom­mages im­por­tants aux ac­ti­vi­tés agri­coles, fo­res­tières, et aqua­coles. 4) pour pré­ve­nir les dom­mages im­por­tants à d’autres formes de pro­prié­tés. Le 4) ne s’ap­plique pas aux oi­seaux. » Ce dé­cret que l’on ga­ran­tit in­chan­gé, jus­qu’en juin 2015 tout du moins, ex­pose qu’une es­pèce peut être clas­sée nui­sible au mo­tif qu’elle com­met des dom­mages à la faune.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.