Une base connue

Connaissance de la Chasse - - Fusil -

Pierre Cha­puis uti­lise comme base pour ce fu­sil de chasse une bas­cule Fair brute qu’il re­lime en­suite. Cer­tains crie­ront au sa­cri­lège, tan­dis que d’autres se sou­vien­dront qu’au­tre­fois, à Saint-Étienne, au­cun fa­bri­cant ou presque ne réa­li­sait ses propres bas­cules. Ce que l’on ap­pe­lait alors des « gar­nies » – bas­cule, sous garde, de­vant fer et mé­ca­nique – pro­ve­nait de fa­çons plus ou moins mé­ca­ni­sées et abou­ties de spé­cia­listes, de so­cié­tés qui pro­dui­saient en grande quan­ti­té ces pièces d’acier is­sues de forge. Des noms comme Mont­cou­diol-Fuentes, Faure ou Cha­tain ré­sonnent en­core agréa­ble­ment aux oreilles des amou­reux des jux­ta­po­sés sté­pha­nois dont les bas­cules pro­ve­naient à 95 % de ces trois adresses. « Avec notre vo­lume de pro­duc­tion, ex­plique Pierre Cha­puis, il se­rait trop coû­teux de vou­loir réa­li­ser nous­mêmes ces pièces et sur­tout d’autres fa­bri­cants ont les ca­pa­ci­tés de les fa­bri­quer en grand nombre avec un très bon ni­veau de qua­li­té, c’est le cas de Fair. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.