Val­lau­ris, terre de pré­di­lec­tion

Connaissance de la Chasse - - Animalier -

Gilles Lau­tus­sier tra­vaille le grès de Saint-Amand et la terre de Val­lau­ris pour la­quelle il avoue net­te­ment sa pré­fé­rence. Ré­pu­tée pour ses po­te­ries cu­li­naires dès le XVI siècle, puis beau­coup plus tard pour ses nom­breux peintres (dont Pi­cas­so) et sculp­teurs ve­nus s’es­sayer à la cé­ra­mique, cette com­mune des Alpes-Ma­ri­times s’élève sur un sous-sol glai­seux pré­sen­tant de mul­tiples in­té­rêts. Très grasse et très plas­tique, cette ar­gile se prête en ef­fet tout par­ti­cu­liè­re­ment au mo­de­lage, et pos­sède d’in­té­res­santes par­ti­cu­la­ri­tés ré­frac­taires. D’une ré­sis­tance au feu tout à fait spé­ciale, elle ne né­ces­site par ailleurs qu’une seule et unique cuis­son à 900 °C, du­rant une di­zaine d’heures. Un en­semble de ca­rac­té­ris­tiques qui fait de la terre de Val­lau­ris le ma­té­riau de pré­di­lec­tion de l’ar­tiste.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.