Si je vous dis : Tchad…

Connaissance de la Chasse - - Pa­roles De Guide -

« À l’évo­ca­tion du Tchad, l’im­men­si­té et la beau­té des ter­ri­toires sont les pre­miers sou­ve­nirs qui me re­viennent en mé­moire. La faune était très abon­dante, même si je n’ai pas connu les grandes an­nées. Au cours des sa­fa­ris, dans le Sa­la­mat, lions, buffles, da­ma­lisques, bu­bales, élé­phants ou en­core hip­po­po­tames se ren­con­traient sans dif­fi­cul­té et en très grand nombre. Je me rap­pelle éga­le­ment de la mare d’Ame­rap dans la­quelle vi­vaient plus d’une cen­taine d’hip­po­po­tames. En fin d’après-mi­di, ce lieu était le ren­dez-vous de toute la faune des en­vi­rons. C’était le pa­ra­dis ter­restre et l’on pou­vait pas­ser des heures à contem­pler ce ma­gni­fique ta­bleau. Je garde en­fin à l’es­prit ma pre­mière charge de lion. J’étais avec un chas­seur qui pen­sait être le fils de “Lu­cky Luke”. Pas ques­tion pour lui d’al­ler chas­ser le fauve avec plus de deux balles. Mal­heu­reu­se­ment pour lui, il bles­sa l’ani­mal et lou­pa le se­cond tir. Le grand chat nous char­gea. Je chas­sais à l’époque avec une 458 qui stop­pa net la charge et per­mit à mon vi­si­teur de re­prendre son avion 7 jours plus tard ! »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.