Entre cer­ti­tudes et mystères

Connaissance de la Chasse - - Oiseau Trophée -

« Je ne sais pas si l’on peut cer­ti­fier que tout vé­né­ré mâle adulte est agres­sif, af­firme Michel He­li­gon. Pour ma part, je pré­fère dire que ce­la dé­pend des su­jets. J’ai pu re­mar­quer que cer­tains sont par­ti­cu­liè­re­ment vin­di­ca­tifs et n’hé­sitent pas à me char­ger ou me toi­ser, quand d’autres se montrent bien plus ti­mo­rés. Il sem­ble­rait bien que l’idée se­lon la­quelle le vé­né­ré chasse le com­mun est in­fon­dée. Il s’agit avant tout de deux es­pèces qui ne re­cherchent pas le même bio­tope : l’une étant fo­res­tière, l’autre de li­sière, voire de steppe. Si vous lâ­chez les deux es­pèces dans un mi­lieu hé­té­ro­gène, il y a fort à pa­rier que vous les re­trou­ve­rez dans des mi­lieux dif­fé­rents mais ce ne se­ra pas for­cé­ment en rai­son de l’agres­si­vi­té de l’une par rap­port à l’autre », conclut le ges­tion­naire. « Ac­tuel­le­ment, nous ne pou­vons af­fir­mer pour­quoi l’es­pèce ne par­vient pas ou que très ra­re­ment à se re­pro­duire dans notre pays, pour­suit Pierre Mayot, de l’Oncfs. D’après les der­nières études me­nées, il a été consta­té qu’en ces­sant de rem­plir des agrai­noirs dis­po­sés à proxi­mi­té des nids, le suc­cès de la re­pro­duc­tion évo­luait sen­si­ble­ment. La quête de nour­ri­ture et le taux de sur­vie des fai­san­deaux se­raient donc étroi­te­ment liés. » Est-ce donc uni­que­ment une ques­tion de nour­ri­ture qui freine sa re­pro­duc­tion ? Nul ne le sait en­core.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.