NOTRE AVIS De vous à nous

Connaissance de la Chasse - - Ouganda -

Zones de chasse : ****

Aus­si sur­pre­nant que ce­la puisse pa­raître, c’est à l’Au­vergne, voire même à l’Ir­lande, que nous avons pen­sé en fou­lant pour la pre­mière fois le ter­ri­toire de Mbu­ro. Dé­cli­nai­sons in­fi­nies de vert, col­lines, vastes plaines ar­bus­tives, lacs ma­jes­tueux forment un en­semble des plus équi­li­brés où vivent en par­faite har­mo­nie hommes et faune sau­vage. Un vaste ré­seau de pistes, pour la plu­part très rou­lantes, per­met une cir­cu­la­tion ai­sée sur la to­ta­li­té de la zone.

Gi­biers & chasse : ****

Zèbres de Bur­chell, élands de l’est afri­cain, cobs De­fas­sa d’Ouganda, to­pis, im­pa­las de l’est afri­cain, guibs har­na­chés du Nil, buffles du Nil, pha­co­chères, hip­po­po­tames, cé­pha­lophes de l’est afri­cain, ou­ré­bis, léo­pards, si­ta­tun­gas de l’est afri­cain, cobs re­dun­ca Bo­hor et po­ta­mo­chères sont les es­pèces pré­sentes sur la zone que nous avons par­cou­rue. Si le buffle est chas­sé au pis­tage, les autres ani­maux le sont au ha­sard des ba­lades. Notez que le léo­pard est sys­té­ma­ti­que­ment ti­ré au grand jour à la re­po­sée, sur des « kills » na­tu­rels ou des ap­pâts po­sés à cet ef­fet. Cô­té si­ta­tun­gas, notez que l’or­ga­ni­sa­tion en­tre­tien à tra­vers les océans de pa­py­rus un ré­seau de sen­tiers de pirsh taillé avec soin qui per­met une chasse à la rencontre pas­sion­nante et fine.

Guide & pis­teurs : ****

À la fois ges­tion­naire de la zone, in­ten­dant gé­né­ral, in­ter­lo­cu­teur pri­vi­lé­gié des plus hautes sphères du pays, res­pon­sable de la lutte an­ti-bra­con­nage et guide de chasse par­ti­cu­liè­re­ment ex­pé­ri­men­té, « Ka­ka » est un vé­ri­table homme- or­chestre au cha­risme et aux connais­sances ex­cep­tion­nels. Il est en­tou­ré d’une équipe de pis­teurs ex­trê­me­ment com­pé­tents et dé­voués. Tous nous ont enchantés.

Sé­jour type : ****

La du­rée des sa­fa­ris va­rie de 8 à 16 jours en fonc­tion des ani­maux dé­si­rés. À par­tir de 14 jours, il est pos­sible de ré­col­ter un si­ta­tun­ga, un éland, un to­pi, un po­ta­mo­chère ou un hip­po­po­tame. Comp­tez 16 jours pour le léo­pard.

Vé­hi­cule & lo­gis­tique : ***

Les trans­ferts En­tebbe-campEn­tebbe sont ef­fec­tués soit par une voi­ture de tou­risme, soit par un 4×4. Une route neuve per­met des tra­jets confor­tables. Une voi­ture de chasse bien équi­pée as­sure en­suite les dé­pla­ce­ments sur zone. Des pan­neaux so­laires pro­duisent l’es­sen­tiel des be­soins en élec­tri­ci­té. Un pe­tit groupe élec­tro­gène est dé­mar­ré à la de­mande pour re­char­ger les bat­te­ries des té­lé­phones et autres ap­pa­reils élec­tro­niques.

Hé­ber­ge­ment & pres­ta­tions hô­te­lières : ***

Quatre grandes tentes sur ter­rasses et pi­lo­tis, ty­piques de l’Est afri­cain, servent de lo­ge­ments aux vi­si­teurs. Toutes sont équipées d’une salle de bain pri­va­tive avec eau chaude. La li­te­rie est ex­cel­lente. Une im­mense paillote sert de bar/res­tau­rant. L’en­semble est par­fai­te­ment in­té­gré dans la na­ture. La cui­sine, à base de pro­duits frais du mar­ché, de pois­son d’eau douce et de viande de brousse, est saine et va­riée. Elle est pour beau­coup d’ins­pi­ra­tion in­dienne.

Tou­risme : ***

Les grands at­traits tou­ris­tiques de l’Ouganda res­tent ses parcs na­tio­naux où s’ébat une faune sau­vage in­croyable. La zone de chasse jouxte no­tam­ment le Lake Mbu­ro Na­tio­nal Park. Ce site ren­ferme de ma­gni­fiques tro­phées de buffles du Nil, avis aux ama­teurs. Mais si les chas­seurs en ont l’op­por­tu­ni­té, nous leur conseillons vi­ve­ment de pro­lon­ger leur sé­jour afin de se rap­pro­cher de la fron­tière du Rwan­da et vi­si­ter le parc na­tio­nal de Bwin­di Im­pé­né­trable. Ce sanc­tuaire abrite les fa­meux go­rilles de mon­tagne

qu’il est pos­sible d’ap­pro­cher à quelques mètres seule­ment.

Points par­ti­cu­liers :

La sai­son de chasse en Ouganda s’étend du 1er au 31 dé­cembre. Le fait est rare et très ap­pré­ciable. Les tem­pé­ra­tures res­tent agréables toute l’an­née, équa­teur oblige. L’en­trée des armes et des mu­ni­tions est d’une sim­pli­ci­té ab­so­lue. Pour qui veut voya­ger lé­ger, il est éga­le­ment pos­sible de louer des ca­ra­bines de très bonne fac­ture au­près du ré­cep­tif.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.