À toute heure et en tout temps

Connaissance de la Chasse - - D’est En Sud-ouest -

Se­lon Paul Ri­glaire, un fait de­meure cer­tain : « J’ai fait chas­ser des bro­cards à toute heure et par tous les temps. » Si le guide convient qu’un temps ven­teux n’est pas fa­vo­rable à l’ob­ser­va­tion des che­vreuils, qui pré­fé­re­ront se re­mi­ser, il af­firme que pour l’ob­ser­va­tion de cette es­pèce, au­cune, ou très peu de cor­ré­la­tions, peuvent être éta­blies entre l’étho­lo­gie de l’es­pèce et des condi­tions météorologiques par­ti­cu­lières. « L’un des plus grands bro­cards fut ti­ré en mi­lieu de jour­née par 33°C dans une an­cienne par­celle de maïs cou­pé dont la vé­gé­ta­tion émer­geait de quelques cen­ti­mètres. Je constate éga­le­ment que je fais ti­rer beau­coup de bro­cards adultes sous la pluie. » Pen­ser que chas­ser sous les pré­ci­pi­ta­tions vous coupe toute chance d’aper­ce­voir ces ani­maux au ga­gnage sur des zones ou­vertes est une er­reur se­lon le guide, pour qui le charme de cette es­pèce ré­side dans son im­pré­vi­si­bi­li­té.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.