An old lord ?

Connaissance de la Chasse - - Courrier -

C’est au cours d’un voyage en Écosse, réa­li­sé en mai der­nier et or­ga­ni­sé par Es­prit Mi­gra­teur, que j’ai eu la chance de pré­le­ver cette étonnante tête bi­zarde. Ti­ré le soir de mon ar­ri­vée, ce bro­card était jus­qu’alors in­con­nu de mon guide. Je se­rais cu­rieux d’avoir votre avis sur un tel phé­no­mène. » Jean-Pierre Pu­bert, Chan­ton­nay (Ven­dée) Étonnante tête que celle-ci. Il s’agit pro­ba­ble­ment d’un su­jet ex­ces­si­ve­ment âgé. Les pi­vots étant ré­sor­bés, les bois re­poussent d’une fa­çon anar­chique di­rec­te­ment sur le crâne. La di­mi­nu­tion de la hau­teur des bois, la chute de leur masse vers le bas sont gé­né­ra­le­ment ty­piques des su­jets ra­va­lants.

Hor­mis pour le gi­bier d’eau dans cer­tains dé­par­te­ments, la chasse de nuit reste stric­te­ment in­ter­dite. Con­cer­nant celle du pe­tit gi­bier sé­den­taire, elle n’est donc au­to­ri­sée que de jour, et la plu­part du temps le pré­fet dé­fi­nit les ho­raires quo­ti­diens

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.