L’étude lan­daise : faire au­tre­ment

Connaissance de la Chasse - - On En Parle -

Bien qu’op­po­sé au sys­tème mis en place ac­tuel­le­ment, le dé­par­te­ment des Landes, via sa fé­dé­ra­tion de chas­seurs, ne peut être ac­cu­sé de conser­va­tisme. « Sa­viez-vous que nous étions l’un des pre­miers dé­par­te­ments fran­çais à avoir ré­flé­chi sur la no­tion d’un Pma bé­casse dès les an­nées 80 ? », in­tro­duit Régis Hargues, di­rec­teur de la fé­dé­ra­tion. « Nous ne cri­ti­quons pas du tout l’ob­jec­tif, mais la ma­nière dont il est ap­pli­qué. Pour nous, il s’agit d’un dis­po­si­tif lourd, coû­teux et sur­tout qui pré­sente des failles. Nous ne sommes pas fa­vo­rables à une sai­sie ex­haus­tive de 20 000 car­nets (nombre d’adhé­rents à la fé­dé­ra­tion des Landes). Nous sa­vons bien qu’au­cun dé­par­te­ment ne peut avan­cer un chiffre à la fois pré­cis et fiable du nombre de bé­casses soi­di­sant pré­le­vées en leur sein. Nous pré­fé­rons une lo­gique de four­chette, que nous es­ti­mons vo­lon­tai­re­ment glo­bale, mais fiable, et qui mon­tre­rait une ten­dance. À ce titre, un pré­lè­ve­ment échan­tillon­neur sur la base de quelques cen­taines de car­nets nous pa­raît non seule­ment suf­fi­sant pour l’étude mais pré­sen­te­rait aus­si des ré­duc­tions de coûts. » Face à cette pro­blé­ma­tique, la Frc d’Aquitaine a donc en­tre­pris, en 2012, d’es­ti­mer les pré­lè­ve­ments réa­li­sés en dé­ve­lop­pant une mé­thode d’ana­lyse sta­tis­tique clas­sique et en s’in­té­res­sant en par­ti­cu­lier aux chas­seurs qui ne re­tour­naient pas leur car­net. Il res­sort que l’im­mense ma­jo­ri­té d’entre eux ne pré­lèvent pas de bé­casses (98 % dans le Lot-etGa­ronne ou 96 % dans les PyrénéesAtlantiques). En pa­ral­lèle, les taux de re­tour des car­nets étant très lar­ge­ment in­fé­rieurs à 80 % du nombre de car­nets dé­li­vrés, une dé­marche sta­tis­tique fut en­tre­prise afin de pal­lier cet in­con­vé­nient et ain­si pro­duire une es­ti­ma­tion du pré­lè­ve­ment dé­par­te­men­tal réa­li­sé. L’Oncfs re­con­naît d’ailleurs que « le pro­to­cole aqui­tain ré­vèle qu’un son­dage sur les pré­lè­ve­ments de bé­casses au­près des chas­seurs n’ayant pas re­tour­né leur car­net ap­pa­raît né­ces­saire pour li­mi­ter le biais in­duit par ce man­que­ment ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.