À NOTRE AVIS

Connaissance de la Chasse - - Guide D’achat -

• Ca­ra­bine très bon mar­ché mais fonc­tion­nelle et pré­cise • Mé­ca­nique fiable et éprou­vée • Dé­tente ré­glable très bonne pour l’af­fût, à va­li­der en bat­tue • Ca­non flot­tant • Char­geur amo­vible en acier • Cu­lasse « gui­dée » et avec un jeu la­té­ral très ré­duit

• Crosse un peu fine et « sonnante » • Poids éle­vé pour du com­po­site • Ca­ra­bine toute noire un peu triste

Le suc­cès de la 700 a per­mis à Re­ming­ton de de­ve­nir un mythe. Mais un tel suc­cès peut aus­si en­gen­drer quelques in­con­vé­nients : les autres ca­ra­bines de la marque ont, à l’ex­cep­tion de la jo­lie pe­tite Se­ven, ra­re­ment réus­si à s’im­po­ser. No­tam­ment les ca­ra­bines éco­no­miques. Est-ce que cette 783 a les moyens de le faire ? Cette ca­ra­bine, clai­re­ment ins­pi­rée de la Mar­lin XL7, af­fiche clai­re­ment la cou­leur : of­frir des per­for­mances éle­vées, un bon choix de ca­libres pour un prix mi­ni. La 783 est vé­ri­ta­ble­ment la nou­velle ca­ra­bine éco­no­mique de Re­ming­ton, une arme uni­que­ment pro­po­sée en syn­thé­tique mou­lé de cou­leur an­thra­cite. Une mon­ture lé­gère qui sonne un peu le creux mais se ter­mine par une plaque de couche toute nou­velle, épaisse et moel­leuse dé­nom­mée Su­perCell. La 783 a beau être éco­no­mique, elle pos­sède un char­geur amo­vible en taule d’une conte­nance de trois car­touches Ma­gnum en pile im­bri­quée. Reste que son ali­men­ta­tion de­mande un peu de dé­ter­mi­na­tion et de force. Comme toutes les Re­ming­ton de­puis 1948, cette 783 re­prend le prin­cipe du boî­tier de cu­lasse cy­lin­drique en acier. On y re­trouve aus­si la sé­cu­ri­té à deux po­si­tions lo­gée der­rière le le­vier d’ar­me­ment et le bou­ton de dé­pose de la cu­lasse mo­bile à l’ar­rière gauche. Le le­vier d’ar­me­ment ne se ter­mine pas par une boule mais par une pas­tille (ou ga­let). Outre ses deux te­nons mas­sifs, la tête de cu­lasse com­porte une cu­vette de tir au sein de la­quelle on re­trouve le tra­di­tion­nel éjec­teur pis­ton et une pe­tite griffe d’ex­trac­teur lo­gée dans le te­non droit. La dé­tente est ty­pique de celles qui équipent les nou­velles ca­ra­bines amé­ri­caines et bap­ti­sée Cross-Fire. Elle res­semble pour­tant à celle des Sa­vage. Elle in­tègre ce que l’on pour­rait ap­pe­ler une dé­tente de sé­cu­ri­té, une dé­tente mi­nia­ture gref­fée au coeur de la dé­tente prin­ci­pale. La course de la dé­tente, une fois l’er­got en­fon­cé, est as­sez ré­duite et les dé­parts sont nets et francs, sans grat­tage. Le ca­non, dé­pour­vu d’or­ganes de vi­sée ou­verte, me­sure 60 cm. C’est suf­fi­sant pour le 7 Rem Mag, les autres ca­libres, les .270 Win, .30-06 et .308 Win, sont do­tés d’un ca­non de 55 cm. Sous le ca­non, la crosse a re­çu un bed­ding en ré­sine époxyde nou­veau et ga­ran­tis­sant une par­faite te­nue du ca­non. De ce fait, ce der­nier n’est à au­cun mo­ment en con­tact avec la crosse et est to­ta­le­ment flot­tant. La fa­bri­ca­tion du ca­non, son pro­fil et son rayu­rage ont été soi­gnés afin là en­core d’of­frir le meilleur grou­pe­ment pos­sible même en cas de tirs in­ten­sifs. La prise en main de la ca­ra­bine est bonne, le mou­lage du qua­drillage-grip est bon et per­met de se sai­sir comme il faut de la ca­ra­bine. La cu­lasse pos­sède un dé­pla­ce­ment fluide. Voi­ci une bonne ca­ra­bine pour dé­bu­ter.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.