RWS Ti­tan 16 LA MAU­SER 96 RES­SUS­CI­TÉE

La Ti­tan 16 de Ross­ler est la ver­sion re­vue et cor­ri­gée de la Mau­ser 96. Une bonne idée.

Connaissance de la Chasse - - Guide D’achat -

Construc­teur : Ross­ler RWS. Mo­dèle : Ti­tan 16. Type d’arme : ca­ra­bine à ver­rouillage li­néaire. Ca­non : flot­tant de 51 cm, fi­ni­tion car­bone ni­tru­ré mate. Ca­libres : 7x64, 9,3x62, .300 Win Mag (.30-06 à ve­nir). Boî­tier de cu­lasse : en acier. Cu­lasse : à 16 te­nons de ver­rouillage ro­ta­tifs sur deux ran­gées. Crosse : en noyer dos de co­chon, joue ba­va­roise de­vant tu­li­pé. Dé­tente : di­recte, ta­rée à 2 kg. Char­geur : amo­vible à simple pile pour trois car­touches. Lon­gueur to­tale : 103 cm. Lon­gueur de la crosse : 36 cm. Pré-équi­pe­ments op­tiques : 2 trous à l’avant 3 à l’ar­rière. Or­ganes de vi­sée : hausse tri­an­gu­laire, gui­don boule rouge. Prix : 1895 €.

La Ross­ler Ti­tan 16 est en quelque sorte la ré­sur­rec­tion de la Mau­ser 96. Sor­tie pour concur­ren­cer la ré­cente Bla­ser R93, la Mau­ser 96 sem­blait souf­frir de graves dé­fauts de jeu­nesse. Elle avait été in­suf­fi­sam­ment mise au point, in­suf­fi­sam­ment tes­tée et sur­tout elle était sor­tie pré­ci­pi­tam­ment sans le dé­lai né­ces­saire à l’ap­pa­ri­tion d’un pro­duit ma­ture. Ce constat, un ar­mu­rier-ar­ti­san au­tri­chien du nom de Roess­ler a dû le faire. Notre homme n’est pas un in­con­nu car il avait dé­jà fait re­naître la Mau­ser 94 sous le nom de Ti­tan 6 il y a quelques an­nées. Il ré­ci­dive avec la Mau­ser 96. La Ti­tan 16 re­prend les points forts et de­vrait avoir fait dis­pa­raître les points faibles de la Mau­ser 96. Le fonc­tion­ne­ment et le ver­rouillage de la Ti­tan 16 sont qua­si in­chan­gés à quelques dé­tails près qui font toute la dif­fé­rence, jus­te­ment. L’ar­me­ment li­néaire est tou­jours as­su­ré par une tête de cu­lasse ro­ta­tive à seize te­nons de ver­rouillage ré­par­tis sur deux ran­gées. Lors de la fer­me­ture, ces te­nons sont gui­dés, grâce à leur pan in­cli­né, dans le ca­non et pi­votent sur la droite. Deux tiges pla­cées sur les cô­tés de la cu­lasse mo­bile com­mandent le dé­ver­rouillage, elles étaient en plas­tique sur la Mau­ser, ici elles sont réa­li­sées en al­liage. La tête de cu­lasse en forme de cu­vette abrite tou­jours une griffe d’ex­trac­teur sur le cô­té droit et un éjec­teur pis­ton sur le cô­té gauche en saillie. Le ré­ar­me­ment semble plus fa­cile qu’avec la Mau­ser 96, d’au­tant que le le­vier n’a plus la même forme, il est cou­dé vers l’ar­rière. Autre chan­ge­ment, la sé­cu­ri­té de cette arme est dé­sor­mais à trois po­si­tions. Cette ca­ra­bine pos­sède un char­geur amo­vible en al­liage à simple pile qui per­met de lo­ger trois car­touches. La dé­tente de la Ti­tan 16 est par­ti­cu­liè­re­ment agréable, elle est nette et franche sans au­cune course, une bonne dé­tente de bat­tue ta­rée à 2 kg en moyenne. La crosse est sans doute la par­tie qui a le moins chan­gé. On re­trouve la re­lime de la Mau­ser 94 par exemple. La crosse est de type lé­ger dos de co­chon, joue ba­va­roise, poi­gnée pis­to­let pro­non­cée et de­vant tu­li­pée ou Sch­na­bel, pour res­ter dans les ap­pel­la­tions lo­cales. La ca­non­ne­rie de 51 cm, comme le boî­tier de cu­lasse en acier, sont ni­tru­rés mat. Le seul re­proche que l’on pour­rait faire à cette arme, après avoir ti­ré au san­glier cou­rant et après avoir tes­té une autre ca­ra­bine iden­tique sans op­tique, est le re­la­tif éloi­gne­ment du le­vier d’ar­me­ment. Avec 103 cm de lon­gueur to­tale et 3,3 kg, cette ca­ra­bine est re­la­ti­ve­ment ma­niable.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.