À NOTRE AVIS

Connaissance de la Chasse - - Guide D’achat -

• Poids vrai­ment al­lé­gé de la ver­sion Lite • Bon com­por­te­ment au tir • Mo­no­dé­tente mé­ca­nique • Fi­ni­tion et qua­li­té des bois

• Pous­soir de sû­re­té un peu dur • Il manque un ca­libre .30 à la ver­sion acier

Deux express Cryp­to su­per­po­sés a prio­ri iden­tiques. Il y a le Lite à bas­cule en er­gal (2,845 kg sur la ba­lance) et le « 8 » ou « 9 » pour la ver­sion acier, pro­po­sée en ca­libre 8x57 JRS et 9,3x74 R (3,265 kg). Le trai­te­ment de la bas­cule, plus mat sur l’express en er­gal, per­met de dis­tin­guer les deux armes. Toutes les autres pièces mé­tal­liques sont en acier et bron­zées noir. Non content d’être na­tu­rel, le noyer uti­li­sé sur ces armes sur­prend réel­le­ment par sa qua­li­té et son vei­nage. La crosse, belle et ori­gi­nale, pos­sède une joue ronde, une poi­gnée pis­to­let et un de­vant tu­li­pé. Du clas­sique, jus­qu’au busc Monte-Car­lo sur­éle­vé. Si l’on ajoute à cette re­lime la dé­coupe en de­mi-lune des corps de crosse, la mon­ture de­vient pleine de per­son­na­li­té. La bas­cule est ti­rée d’un bloc d’er­gal for­gé, une constante pour Ro­ber­to Bet­tin­so­li sur ses fu­sils et express al­lé­gés. Les deux tou­rillons de bas­cu­lage, sur les­quels pi­votent les ca­nons, sont eux aus­si en acier. La bas­cule est gra­vée de ma­nière as­sez cou­vrante puisque seule la par­tie qui fait le lien entre les flancs et le des­sous est lais­sée vierge d’or­ne­men­ta­tion. Par­tout ailleurs, des pe­tits rin­ceaux ta­pissent la bas­cule tan­dis que sur les pla­ti­neaux, une scène ani­ma­lière avec des su­jets ar­gent, sur la ver­sion acier, ou do­rés, sur la ver­sion er­gal, vient égayer l’en­semble. Les ca­nons me­surent 55 cm et sont fret­tés. La frette bou­chon­née ac­cueille les deux cro­chets bas et les éjec­teurs à échap­pe­ment. Au-des­sus, un quart de bande de bat­tue de 6 mm de large, avec des em­bases pour un mon­tage op­tique, strié joue le rôle d’or­gane de vi­sée ou­verte. Il est sur­mon­té d’une hausse à dé­coupe ar­ron­die sou­li­gnée de deux in­serts de fibre op­tique verte im­man­quable. Au bout des ca­nons on trouve un gui­don sur rampe do­té d’un cy­lindre de fibre op­tique rouge. Du cô­té des ca­libres, vous au­rez le choix entre 8x57 JRS et 9,3x74 R pour la ver­sion acier, tan­dis que pour l’er­gal seul le 8x57 JRS est dis­po­nible. La mo­no­dé­tente de cette arme est mé­ca­nique et ta­rée à 2,9 kg. La per­cus­sion est franche. La po­si­tion de tir est très bonne, l’oeil est im­mé­dia­te­ment en ligne avec la hausse et le gui­don. L’ou­ver­ture de l’arme est ample, simple et ai­sée, sans point dur. L’écart entre les deux im­pacts qui sont po­si­tion­nés presque l’un au­des­sus de l’autre est de 5 cm. La cible d’usine an­nonce à peine plus de 3 cm, nous ti­rons deux nou­velles balles. Elles viennent se po­si­tion­ner juste à cô­té des pré­cé­dentes, un peu plus vers le centre de la cible et le grou­pe­ment est un peu meilleur, il passe sous la barre des 5 cm. Avec son équi­libre et sa ra­pi­di­té de mise en ac­tion, on peut même se de­man­der si cet express n’est pas une vé­ri­table ma­chine à re­mon­ter le temps, pas de beau­coup non, juste quelques dixièmes de se­conde seule­ment, ceux qu’il vous fait ga­gner à l’épau­ler et à la vi­sée, ceux aus­si qui peuvent sé­pa­rer un tir réus­si d’un tir ra­té…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.