Ca­nal+ : « Main basse sur la sa­vane »

Connaissance de la Chasse - - Étranger -

Comme an­non­cé dès le n° 472 d’août (page 24), après huit mois d’en­quête dans le mi­lieu très contro­ver­sé de la chasse en en­clos, entre Rsa et Texas, la jour­na­liste d’in­ves­ti­ga­tion Oli­via Mo­kie­jews­ki a dé­cor­ti­qué, à tra­vers un do­cu­men­taire in­ti­tu­lé « Main basse sur la sa­vane » dif­fu­sé en sep­tembre der­nier sur Ca­nal+, un bu­si­ness pas tou­jours re­lui­sant. Ana­lyse… Pe­tit ma­tin plu­vieux en Afrique du Sud, une équipe de chas­seurs tou­lou­sains et leurs guides quittent leur hé­ber­ge­ment puis passent par le stand de tir avant de re­joindre un en­clos où doit se dé­rou­ler une chasse au lion. Dans les se­condes qui suivent, le té­lé­spec­ta­teur voit les hommes des­cendre de voi­ture. Le grand chat a été re­pé­ré. La ca­mé­ra montre un interminable grillage puis s’en­chaînent de courtes sé­quences jus­qu’au tir de l’ani­mal dans un four­ré, pra­ti­que­ment au pied de l’in­fran­chis­sable clô­ture. Les com­men­taires ex­pliquent que la traque a du­ré trente mi­nutes. S’en­suibent des images de pré­sen­ta­tion de tro­phées di­verses, une hyène brune, un im­pa­la, un léo­pard, un buffle ri­di­cu­le­ment jeune que l’on charge dans le go­det d’un bull­do­zer. Le dé­cor est plan­té. Du­rant une heure et quart, Oli­via Mo­kie­jews­ki s’at­tache ain­si à mon­trer les rouages d’une cer­taine in­dus­trie de la chasse en Rsa et au Texas. Or­ga­ni­sa­teurs, guides, clients, fer­miers éle­veurs de gi­bier (her­bi­vores et fé­lins), vente aux en­chères d’ani­maux sur pieds, vi­sites de parc d’éle­vage, ma­ni­pu­la­tions gé­né­tiques, cul­ture des grands tro­phées, ate­liers de taxi­der­mistes, as­sem­blée et sa­lon du Dal­las Sa­fa­ri Club, col­lec­tion­neurs de tro­phées, tout y passe. Par­mi les in­ter­ve­nants, beau­coup de Sud-Afri­cains et d’Éta­su­niens évi­dem­ment, mais aus­si des Eu­ro­péens, par­mi les­quels un opé­ra­teur et deux guides fran­çais. Re­por­tage à charge di­ront les uns. C’est la ten­ta­tion im­mé­diate au sor­tir du vi­sion­nage. Puis, avec un peu de re­cul, l’on s’aper­çoit que la vé­ri­té est là ou pas très loin. Le re­por­tage est plu­tôt bien fait. Il montre des dé­rives. Ce­pen­dant, il ne faut pas faire de celles-ci une gé­né­ra­li­té, loin s’en faut. Une même ten­ta­tive de do­cu­men­taire par­tout ailleurs sur le conti­nent noir, là où les ter­ri­toires sont vastes et ou­verts, où la pros­pé­ri­té de la faune sau­vage ne doit rien à l’éle­vage in­ten­sif, à sé­lec­tion gé­né­tique, ni aux hor­mones de crois­sance, mais à la sa­gesse des com­pa­gnies de chasse qui gèrent les chep­tels sau­vages en par­te­na­riat avec les gou­ver­ne­ments, n’au­rait bien évi­dem­ment eu au­cun in­té­rêt au­près du grand pu­blic, car pas sen­sa­tion­nel. Force est aus­si d’ad­mettre que la po­li­tique de l’Afrique du Sud en ma­tière de conser­va­tion ani­male a per­mis la sauvegarde de plu­sieurs es­pèces, le rhi­no­cé­ros en tête. En Afrique et ailleurs, la chasse sans ex­cès ni dé­rives existe. Les ac­ti­vi­tés cy­né­gé­tiques dites « spor­tives » par­ti­cipent même très ac­ti­ve­ment à la pro­tec­tion de la faune sau­vage. Les ter­ri­toires abri­tant la grande faune, le plus sou­vent im­plan­tés aux abords di­rects des ré­serves na­tio­nales, servent de zones tam­pons. Leurs amo­dia­taires as­surent à leurs frais, à la place des gou­ver­ne­ments, la plu­part du temps sans fi­nances, l’es­sen­tiel de la lutte an­ti-bra­con­nage. L’ar­gent de la lo­ca­tion du fon­cier comme ce­lui des sa­fa­ris contri­bue, de sur­croît, à faire vivre des mil­liers de foyers grâce aux très nom­breux em­plois qu’il gé­nère et à la re­dis­tri­bu­tion qua­si-in­té­grale de la viande de brousse. Ce­ci n’est pas le cas dans une très large par­tie de l’Afrique du Sud, ni au Texas, car les do­maines chas­sables sont pri­vés et la faune « sau­vage » qui s’y trouve ap­par­tient aux pro­prié­taires fon­ciers. Ce­ci semble as­sez lo­gique. Oli­via Mo­kie­jews­ki est une spé­cia­liste de ces su­jets chocs sur fond de pro­tec­tion de

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.