25 ans de pré­si­dence

Connaissance de la Chasse - - Les Plus Beaux Patrimoines -

Pas­sion­né par la chasse au chien cou­rant, Jacques Bour­don re­prend, tout comme son père, des beagles. « J’avais deux meutes. L’une pour chas­ser le lièvre à courre, et l’autre pour chas­ser le re­nard, le che­vreuil et le la­pin au chien cou­rant. » Du­rant cette phase de sa vie, près de 50 cham­pions de France sor­ti­ront du che­nil de Jacques Bour­don sous l’af­fixe « Roz ar Lann ». Du­rant ses mul­tiples man­dats en tant que pré­sident du Club du beagle, beagle-har­rier et har­rier, Jacques Bour­don a oeu­vré pour dé­ve­lop­per voire pé­ren­ni­ser ces races. « Je me sou­viens qu’en ar­ri­vant dans ce club, le har­rier avait pra­ti­que­ment dis­pa­ru de France. Nous avons aus­si contri­bué au dé­ve­lop­pe­ment avé­ré du beagle en France comme en Bre­tagne. Alors que nous comp­tions 1000 nais­sances il y a quelques dé­cen­nies, ce sont près de 5000 beagles qui sont ins­crits chaque an­née. Au­jourd’hui, le beagle fait par­tie de l’iden­ti­té de la chasse en Bre­tagne. Près d’un quart des ef­fec­tifs na­tio­naux se trouve dans cette ré­gion. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.