Par­ti­ci­pez à cette chasse

Connaissance de la Chasse - - Le Temps -

Mal­gré les as­sauts ré­pé­tés qu’ont connus les tendeurs de van­neaux, tout n’est pas morne dans la val­lée de l’Aisne. « En 1980, nous avons per­du le droit de tendre en mars, le vrai mois de pas­sage. Pour­quoi ne pas sug­gé­rer un plan trien­nal (comme ce­la se pra­tique pour le grand gi­bier) avec une pos­si­bi­li­té de dé­ro­ga­tion jus­qu’au 15 mars sur l’une des trois an­nées ? », s’in­ter­roge An­dré Thé­ret, va­gno­li non ré­si­gné qui donne là une di­rec­tion au com­bat à me­ner. Mieux, si le nombre de com­munes où la ten­de­rie est au­to­ri­sée est dé­sor­mais fi­gé, le nombre d’ins­tal­la­tions, lui, ne l’est pas. Il est donc tou­jours pos­sible de créer une ten­de­rie, d’au­tant que ce mode de chasse s’ins­cri­rait plei­ne­ment dans une col­la­bo­ra­tion par­ti­ci­pa­tive du chas­seur à l’étude de l’es­pèce. « J’ai pro­po­sé de re­ce­voir dans ma hutte en mars des tech­ni­ciens spé­cia­listes du ba­guage des oi­seaux. Il faut re­prendre les cam­pagnes an­nuelles de comp­tage des van­neaux pour prou­ver la bonne san­té de cette es­pèce. Va­nel­lus va­nel­lus, notre van­neau hup­pé, s'est re­mar­qua­ble­ment adap­té aux mo­di­fi­ca­tions de ses ha­bi­tats. De­puis une di­zaine d'an­nées, il co­lo­nise en au­tomne et en hi­ver les grandes plaines cé­réa­lières, en par­ti­cu­lier en ChampagneArdenne », conclut An­dré Thé­ret, qui comme d’autres va­gno­lis se dit prêt à ou­vrir ses portes à ceux qui sou­hai­te­raient dé­cou­vrir cette chasse an­ces­trale ! Rens. : Fé­dé­ra­tion des chas­seurs des Ar­dennes Tél. : 03 24 59 85 20

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.